Contenu principal

Message d'alerte

Visite du  President du Conseil departemental Yvelines, Pierre BEDIERS'il est certain que bon nombre de collectivités locales et les départements en premier lieu qui conduisent la politique sociale ont vu leurs dotations se réduire. La politique qu'il réalise a l'égard des personnes en situation de handicap enfant ou adultes reste très variable. Le Président du Conseil départemental Yvelines, Pierre BEDIER (LR) a lui décider de maintenir son ambition de lutter contre « l'exil du handicap ». Une politique dont il rappelé son attachement a l'occasion d'une visite officielle au Foyer d'Accueil médicalisé de Limay.

Accompagner et développer une politique sociale pour tous...

Une visite pendant lequel, il a rappelé celle conduite par son département lors des vingt dernières années, quatre programmations ont permis de créer ou de restructurer plus de 5 000 places en établissement et d'instaurer des services en faveur de ces personnes. Malgré ces moyens mis en œuvre, en 2015, 165 adultes handicapés yvelinois sont accueillis au sein de 31 établissements belges. Reste que selon certaines associations de parents, la demande en attente reste encore trop forte.

Un département qui « se doit d'agir pour lutter contre l'exil des personnes handicapées vers la Belgique et j'ai décidé de faire ce qu'il est possible pour développer l'offre d'accueil et les services qui leur sont dus » précise Pierre BEDIER.

Avec une offre d'accueil qui compte a ce jour 83 établissements sur le territoire, auquel l'Assemblée départementale à voté le 27 novembre dernier, la création d'un nouveau Foyer d'Accueil médicalisé (FAM) interdépartemental pour les familles des Yvelines, des Hauts-de-Seine et du Val-d'Oise permettant au Département d'augmenter sa capacité d'accueil en établissement. Une construction qui permettra de mutualiser également le coût de la construction et d'entretien. Le sujet du handicap sera un des premiers dossiers traités dans le cadre du rapprochement des Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine.

« Le Département se doit d'agir pour lutter contre l'exil des personnes handicapées vers la Belgique et j'ai décidé de faire ce qu'il est possible pour développer l'offre d'accueil et les Des adultes heberges au sein du Foyer d Accueil medicalise de Limayservices qui leur sont dus » à précisé Pierre BEDIER lors de sa visite.

Des appels à projet pour 2016

Pour assurer un meilleur accompagnement des personnes en situation de handicap psychique, le Département des Yvelines et l'Agence Régionale de Santé d'Ile-de-France portent conjointement un appel à projets pour la création de 3 plates-formes de services en vue d'une ouverture dès septembre 2016 et qui permettront la création de 130 places pour le territoire du Mantois à Epône, portées par l'association Handi Val de Seine. Mais aussi 75 places à Chatou, portées par l'association Les Amis de l'Atelier. Enfin la création de 124 places pour les territoires de Saint-Quentin, Centre et Sud Yvelines à Gazeran portées par les associations Confiance et Falret.

A noté que début 2016 à Follainville-Dennemont, la première résidence d'accueil des Yvelines composée de 30 logements permettra d'accueillir des personnes handicapées par des troubles psychiques, suffisamment autonomes pour vivre en logement privatif et pour accepter les règles de vie semi collectives. Cette alternative représente un bon compromis pour favoriser le lien social des personnes hébergées.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir