Contenu principal

Message d'alerte

Creation de six pole autonomie dans le departement des YvelinesLes Yvelines souhaitent créer six pôles Autonomie d'ici au 1er janvier 2017 au sein des futures Maisons Départementales. Des services dédiés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap y seront ainsi regroupés, avec l'objectif d'une plus grande efficacité et de proximités avec les usagers. Une décision prise dans un arrêté par le président du conseil départemental, face a un territoire qu'il juge en « pleine mutation, avec la création au 1er janvier 2016 de nouvelles intercommunalités ». 

Se sont ainsi les neuf coordinations gérontologiques locales (CGL) ainsi que celle des coordinations handicap locales (GHL) vont ainsi se rapprocher pour créer six Pôles Autonomie. Une implantation répartie sur six territoires : Seine Aval, Boucle de Seine, Grand Versailles, Saint-Quentin, Centre Yvelines et Sud Yvelines (v.detaille carte). Des guichets communs, avec des droits et des dispositifs différents. Un appel à projets est en préparation pour gérer ces futurs Pôles Autonomie, dont la création est encouragée par la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement. Par ailleurs, un volet "prévention spécialisée" est également contenu dans l'appel à projets.

Leurs compétences...d'information, d'aide et d'échange

Les pôles autonomie auront pour objectif selon l'annonce faite par le département de mettre en œuvre la politique départementale dans le domaine de la compensation de la perte d'autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Des services ou ces derniers pourront également bénéficier d'un traitement et d'un accès aux prestations ou encore celle de proposer suivant les cas des orientations ou des aides visant le maintien à domicile, l'inclusion scolaire, l'insertion professionnelle ou encore l'entrée dans les structures adaptées. Des pôles autonomies qui construiront ou renforceront des partenariats indispensables a sa gestion et son fonctionnement.

Des structures qui selon l'arrêté seront en lien fonctionnel avec les Maisons départementales territoriales et leur action seront pilotées par la Direction Générale Adjointe des Solidarités. 

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir