Contenu principal

Message d'alerte

Patrick DEVEDJIAN et Pierre BEDIER  President des departements des Hauts de_Seine et des YvelinesAlors que les nouvelles régions viennent d'élire leurs nouveaux présidents, voilà que le Républicain, député et président du conseil départemental des Hauts-de-SeinePatrick DEVEDJIAN, à annoncée dans un grand quotidien national, qu'ils discuter actuellement sur une possible "fusion" de son département avec celui des Yvelines, présidé par Pierre BEDIER (LR) qui pourra se faire « dans les deux ans qui viennent ».

Avec comme objectif selon ce dernier étant «de faire des économies financières et d'être plus efficace sur le terrain notamment sur la politique sociale ».

Le Président des Hauts-de-Seine précisant que « Grâce à cette fusion, on pourra faire 10 % d'économies, mais surtout on va pouvoir faire face à l'attitude de l'État, qui continue de rabioter totalement les ressources de collectivités territoriales et celles des départements en particulier ».

Le député des Hauts-de-Seine ayant expliqué que « sur un certain nombre de maladies orphelines, des enfants handicapés sont traités en Belgique, pas en France, alors que c'est de la compétence des départements ». Selon lui, une fusion des Yvelines et des Hauts-de-Seine devrait permettre la création d'un établissement en région parisienne destiné à l'accueil des enfants handicapés. Les Yvelines et les Hauts-de-Seine, s'ils venaient à être fusionnés, formeraient une entité de trois millions d'habitants.

Une politique risquée, car si il vrai que les dotations des départements n'ont eu de cesse de diminuer fortement ces dernières années alors même que les dépenses sociales comme celle à destination des enfants ou adultes handicapées ou des personnes âgées ont fortement progressé. La réunion de ces deux départements ferait passé la population de d'environ 1 500 000 à près de 2 998 790 selon les chiffres de 2012.

Stéphane LAGOUTIERE/avec l'AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir