Contenu principal

Message d'alerte

La Maison du Departement Solidarites de l Artois a Bethune dans le Pas_de_CalaisOuverte depuis quelques semaines dans ses nouveaux locaux en plein centre de Béthune, rue Boutleux. Une maison qui a été inaugurée ce jeudi 21 janvier 2016 et dont Michel DAGBERT, Président du Département du Pas de Calais, aura coupé le ruban tricolore. Le Président entouré pour l'occasion de quatre vice-présidentes comme Odette DURIEZ, chargée de l'autonomie, des personnes âgées et handicapées, et de la santé, Nicole GRUSON, chargée de l'enfance, de la famille et de la prévention, ou Nathalie DELBART, chargée de la culture, de la citoyenneté, de la vie associative et de l'éducation populaire.

Ainsi que des Conseillers départementaux dont notamment Emmanuelle LEVEUGLE, Karine GAUTHIER, Karine HAVERLANT, Frédéric WALLET, Ludovic GUYOT, et Jacques DELAIRE.

Un peu d'histoire...

Lors de la visite, chacun a pu mesurer à quel point le lieu bien connu des habitants de la cité de Buridan a changé. Hier filature puis polyclinique (tout le monde se souvient de la fameuse passerelle !), il a failli accueillir les services municipaux. Mais le projet a capoté et le Conseil départemental du Pas de Calais a finalement repris l'ensemble du bâtiment en 2007 pour en faire la M.D.S. de l'Artois. Certes, le dossier a été difficile à monter, mais la petite dizaine d'années n'a pas été de trop pour bien penser le projet et déjouer les « pièges » d'une configuration compliquée.

Des casse-tête et un pari réussi...

Les travaux effectués par des entreprises régionales (avec une clause d'insertion sociale) ont débuté en septembre 2014. L'architecte a démonté un à un les « casse-tête » liés à l'héritage pour parvenir à un immeuble rénové qui soit à la fois homogène, fonctionnel et adapté aux besoins de la population et notamment accessible. Le pari est réussi comme l'ont constaté les élus de l'Assemblée départementale. La structure a coûté 4,6 M€. Sur un peu plus de 2100 m², elle réunit les 104 agents de la collectivité spécialistes dans l'Artois des questions relatives à l'autonomie, à l'accompagnement des personnes âgées et handicapées, à l'insertion, au logement, à l'aide sociale, etc.

Solidarités dans l'Artois : le chantier se poursuit

On note que 2015 et 2016 sont des années importantes pour les solidarités dans ce territoire. Après l'inauguration en janvier 2015 du Site de Béthune, qui s'occupe notamment de toutes les problématiques liées à l'enfance, l'arrivée de la Maison du Département Solidarités de l'Artois comme on vient de le voir, en ce début de l'année 2016 voit aussi le lancement de la restructuration de l'Antenne de Lillers. Un autre chantier important mené là encore par le Département du Pas-de-Calais.

Restera aussi le chantier de l'accessibilité dont le Béthune et l'Artois devra également procéder a des travaux, même si comme le reconnaît Jacques « certaines améliorations ont déjà eu lieu, mais comme dans beaucoup de ville et d'agglomérations la France elle est totalement en retard » précise-t-il, mais d'ajouté « que la ville d'Arras reste dans le peloton de tête du Baromètre de l'accessibilité puisqu'elle est en 12e position avec un note 16.7 sur 20 a l'exception des bâtiments publique »

À l'heure des discours, Michel DAGBERT a rendu hommage à l'ensemble du personnel de la M.D.S. « qui s'est montré patient lors de ces grands aménagements », il a aussi salué « l'excellent travail » de la directrice Annick GENTY. Au moment de conclure, le Président du Département a souligné que sa « collectivité était plus que jamais celle de la bienveillance à l'égard de toute la population ». Cette bienveillance, élément essentiel de la « délibération-cadre » - qui sera examinée ce lundi 25 janvier en séance plénière - dont chacun connaît déjà l'intitulé : « Près de chez vous, proche de tous ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir