Contenu principal

Message d'alerte

Un bus de la communaute agglomerations de Lorients sur le pont des indesCalculé en fonction du quotient familial à partir du 1er juillet le tarif des abonnements aux transports collectifs devra donc permettre aux personnes handicapées de bénéficier des tarifs solidaires. Une situation qui est certes une bonne nouvelle, mais qui n’a rien d’extraordinaire pour des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Contrairement aussi à d’agglomérations comme Toulouse ou ces derniers bénéfices depuis plusieurs années de la gratuité totale...

Un changement de politique qui aura mis du temps puisque la concertation avait elle commencé en 2014, afin de pouvoir permettre changer cette grille tarifaire dont nombreux était d’accord pour reconnaître son manque de lisibilité. Reste que si celle nouvelle tarification, permettra une plus grande égalité, notamment pour les étudiants, salariés, chômeur...ce qui représente près de 63 000 personnes qui pourront bénéficier de réduction entre 25 et 75 %. Avec également pour les plus démunis, des forfaits entre 25 et 30€ par an.

Un tarif réduit, mais toujours pas de gratuité..
Des nouveaux tarifs qui seront calculés sur la base quotient familial, défini par la Caisse d'allocations familiales. Pour les bénéficiaires de l’AAH, son seuil sera lui majoré de 200 €. Une hypothèse qui n’avait pas été prise en compte au Tarif solidaire communaute agglomerations de Lorientsdébut, et qui l’aura été a la suite de nombreuse protestation des associations locales, mais aussi des habitants eux-mêmes qui ont été nombreux à écrire pour mettre en avant qu’alors ils bénéficiaient d'une quasi-gratuité et se retrouvaient désormais à devoir payer en moyenne 20 € par mois. Une majoration qui devrait permettre a plus de 90 % des allocations de l’AAH de bénéficier de gamme solidaire en bénéficiant ainsi des tarifs préférentiels. Reste la question pour les 10 % restants, mais celle d’une gratuité totale qui serait un véritable moteur a l’inclusion dans l’agglomération dont l’amélioration de l’accessibilité reste encore en chantier.

Un réseau de Lorient agglo a accueilli 17,5 millions de voyageurs sur ses lignes de bus et ses liaisons maritimes, soit 85 voyages en moyenne par habitant. Un chiffre supérieur à la moyenne des agglos de 100 000 à 250 000 habitants, qui comptabilisent 76 voyages en moyenne par habitant. Près de 80 % des usagers prennent le bus ou le bateau tous les jours et 84,8 % sont équipés d'abonnements.

La Rédaction

Source communiquée

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir