Contenu principal

Message d'alerte

Journee de lancement Une reponse accompagnee pour tous le  10 11 2015 au CNSALa ministre des Affaires sociales Marisol TOURAINE et Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État en charge du handicap ont annoncé dans un communiqué hier que 66 départements avaient accepté de rejoindre en 2017 les 24 déjà en place depuis fin 2015, dans le dispositif "une réponse accompagnée pour tous" et vise à proposer une réponse via un plan d'accompagnement global associant plus étroitement les différents acteurs, publics et privés ainsi que la publication d’un décret. Sa généralisation étant prévue en 2018.

Une démarche dont Ségolène NEUVILLE a tenu a souligné « Un engagement massif des départements » qui témoigne selon elle de la conviction partagée des acteurs « quant à leur devoir collectif de garantir qu’aucune personne handicapée ne se retrouve seule face à ses difficultés et sans solution d’accompagnement ».

Visant comme l’avait rappelé un rapport parlementaire publié en janvier 2017 qui avait estimé a près de 6800 dont 5300 adultes et 1450 enfants contraints a l’exil en Belgique faute d’accueil dans les établissements Français. Des chiffres largement sous-estimés au regard de ceux annoncés par l’Unapei qui estimé à plus de 47 000 personnes étaient sans solution d'accueil fin 2015, dans un communiqué en X. Reste aussi celui d’un budget dont les familles et les associations avait estimé celui-ci insatisfaisant

Un nouveau cadre réglementaire...
Les départements présents ou qui sont engagée a le rejoindre en 2017, avant sa généralisation en 2018, permettra a ces collectivités territoriales de pouvoir désormais s’appuyer selon le Ministère des Affaires sociales, sur un nouveau cadre réglementaire dont le décret vient d’être publier au journal officiel. Un décret qui prévoit notamment la transmission des informations aux MDPH par les Agences Régionale de Santé, et les services de l’État et collectivités territoriales et dans le cadre d’un accompagnement globales

Le dispositif "une réponse accompagnée pour tous" prévoyant que chaque personne en difficulté, du fait de l’absence d’un accompagnement médico-social adapté, puisse bénéficier d’un plan d'accompagnement global, qui détermine les mesures à mettre en œuvre pour proposer une réponse immédiate, construite en fonction de l’offre locale, sur laquelle toutes les parties prenantes s’engagent.

Une situation qui selon les ministres dans le communiqué annonce que nouveau cadre "facilitera le travail des MDPH" pour trouver des "solutions adaptées" à chacun.

66 nouveaux départements en 2017
Un décret dont l’objectif du gouvernement a été aussi de sécuriser le travail des 90 territoires départementaux engagés dans la démarche. Une démarche nécessaire selon le ministère que ces nouveaux arrivant sont le résultat d’un appel à candidatures, des départements qui seront tous soutenus financièrement afin d'entamer ce changement, pris par le chef de l'État lors de la Conférence nationale du handicap du 19 mai 2016. La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol TOURAINE, pour qui cette « réponse est une mesure de justice sociale » qui vient concrétiser la volonté du gouvernement ajoute-t-elle d’accompagner chaque personne porteuse d’un handicap (...) et soutenir l’action des Maisons départementales des personnes handicapées ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir