Contenu principal

Message d'alerte

Conférence de presse de la réunion du conseil de la métropole de Toulouse le 4 octobre 2018Le conseil de la métropole a l’agenda chargé c’est réuni le 4 octobre dernier, pour lequel il a notamment adopté à la majorité le plan de mise en accessibilité de la voirie et des Espaces publics 2018 (PAVE). Un plan destiné à favoriser l'accessibilité du territoire de Toulouse Métropole et notamment ces d’actions que celle-ci va réaliser en concertation avec l'ensemble des acteurs et des usagers de la voirie et des espaces publics, pour moderniser sa voirie et en garantir l'accès à tous les utilisateurs.

« En cohérence avec l'Agenda d'accessibilité »…
Le Plan de mise en accessibilité de voirie et de l’espace public (PAVE) qui avait l’objet d’une concertation le 31 mai dernier, auprès des associations de personnes en situation de handicap et d'usagers lors du groupe de travail. Exposant a ce titre un compte rendu des travaux réalisés et programmés en 2018 tel que la mise en accessibilité de la gare Saint-Agnes ou encore l’opération d’aménagement du Boulevard Jean BRUNHES. Tout en recensant les informations importantes en matière d'accessibilité comme les carrefours sonorisés ou avec messages vocaux, le nombre de places de stationnement handicapé en 2017, ou la mise en place d'une signalétique directionnelle piétonne.

Des avancées qui semblent bien lentes malgré les affirmations Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, Maire de Toulouse. Pour qui la métropole a fait « preuve d'anticipation en adaptant dès aujourd'hui l'espace public de notre métropole aux besoins de demain, à l'exemple de nos travaux d'aménagement du centre-ville toulousain. Un travail réalisé « en cohérence avec l'Agenda d'accessibilité programmée métropolitain. Grâce à toutes ces actions menées en concertation, nous partageons avec le plus grand nombre notre volonté forte de rendre la Métropole accessible à tous ses citoyens ».

Jean-Luc MOUDENC qui aura également rappelé lors de la conférence de presse l’importance du budget, de près de 51M€ assuré d'une part, au niveau de Toulouse Métropole et, d'autre part, sur le budget de chaque commune concernée, dont on aura connu plus important et qui se terminera en 2024 et devrait concerner plus de 700 établissements publics ». Un sujet dont « on parle depuis longtemps sans que les choses avances, maintenant cela ait le cas et il faut qu’elle se poursuive, a-t-il conclut.

Son premier adjoint Jean-Michel LATTES et président de TISSÉO a reconnu lui-même les difficultés qui « subsistent dans la mise en œuvre de l’accessibilité de certains arrêts de bus pour lequel des discussions sont en cours ». Pourtant l’Ad’Ap concernant les bâtiments de 3e catégorie comme les commerces, cabinets médicaux ainsi que les transports de bus a pris fin lui le 26 septembre. Une accessibilité qui semble néanmoins trouver des grandes différences au travers des différentes communes de la métropole comme Colomiers ou Blagnac dont il semblerait que les avancées soient plus importantes. Rendez-vous dans un an pour voir si la cohérence aura permis de nouvelles avances significatives.

Deux lauréats Toulousain concernant le handicap…
Dans le cadre d’un appel à projet collectif nationale d’accélérateur d’innovation sociale. L'objectif de cet appel visant à détecter des projets répondant aux vulnérabilités de la société, dans les domaines de la santé, du handicap et de la condition des aidants, de la précarité énergétique, de la dégradation de l'environnement et des écosystèmes, de la raréfaction des ressources, du lien social, etc.

Parmis les quatre originaire de Toulouse, deux concernent le handicap, avec Caplifelutte contre la stigmatisation au travail des personnes en situation de handicap par la mise en place de formations immersives à l'aide de moyens technologiques innovants à destination des travailleurs handicapés et de leurs collègues.

L’autre concerne, Lexidiaporte qui consiste au développement du logiciel Dialogo permettant d'appréhender les difficultés d'expression orale, de la lecture et de l'écriture. Il promeut une méthode originale dans laquelle les enfants et les adultes sont en autonomie et deviennent acteurs de leur apprentissage.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir