Contenu principal

Message d'alerte

Le président du Conseil général du Maine-et-Loire, Christophe BECHU a posé, le 27 février dernier, la première pierre de la Maison départementale de l'autonomie, à Angers sur le plateau La futur Maison départementale de l'autonomie Angers Ouest dans le Maine-et-Loire©cgénéral49 La futur Maison départementale de l'autonomie Angers Ouest dans le Maine-et-Loiredes Capucin. Un des plus gros chantiers actuellement en cours et lancée par le département et qui devrait voir le jour au printemps 2013. Un lieu destiné à l'accueil, l'information et à l'accompagnement de toutes les personnes confrontées à la perte d'autonomie qui remplacera la MDPH actuellement situé rue du Château d'Orgemont.

La Maison départementale de l'autonomie deviendra alors le guichet unique pour tous les droits et prestations actuellement traités par la Maison départementale des personnes handicapées, à laquelle s'ajoutera l'étude de l'allocation départementale d'autonomie des personnes âgées. En résumé selon le Président du Conseil Général, il s'agit là avant tout d'offrir un service identique à l'ensemble des personnes requérant une aide à l'autonomie, quels que soient leur âge et la cause de la perte de cette autonomie, et au regard de leurs besoins exprimés en termes de scolarisation, d'insertion professionnelle, de soutien à la vie quotidienne...

85 personnes au service des usagers

À son ouverture la MDA devrait compter environ 85 agents administratifs, travailleurs sociaux, médecins, qui assureront : l'accueil, l'information et le conseil aux personnes handicapées et âgées ainsi qu'à leurs familles, en lien avec des accueils localisés dans le territoire départemental. Mais aussi l'évaluation pluridisciplinaire et multidimensionnelle des besoins de compensation tant des jeunes et des adultes handicapés que des personnes âgées. Enfin, le suivi et l'aide à la mise en œuvre des décisions prises en faveur des personnes, en lien avec les divers acteurs et opérateurs, auxquels s'ajouteront l'observation des besoins des personnes au service de l'observatoire social départemental.

Un chantier Haute Qualité environnementale et accessible à tous !

Un chantier confié à l'architecte Lionel VIE pour un budget de 6 650 000 €. Le bâtiment aura lui une surface totale de 2535 m² dont 1 350 m² pour la Maison Départementale de l'Autonomie, 1185 m² pour la Maison Départementale des Solidarités, 280 m² d'espaces mutualisés et 1500 m² de parking en sous-sol.

L'accessibilité est prise en compte pour toutes les formes de handicap. Les personnes à mobilité réduite, en particulier les utilisateurs de fauteuils roulants, auront accès à tous les locaux en rez-de-chaussée et en étage. Ces aménagements d'accessibilité seront utilisés par les parents accompagnant les enfants en poussette ou landau.

À noter, les bâtiments ont été conçus, réalisés et ensuite gérés selon une démarche de haute qualité environnementale. Ce nouvel équipement possédera donc toutes les qualités habituelles d'architecture, de fonctionnalité, d'usage, de performance que l'on est en droit d'attendre, mais en plus ses impacts sur l'environnement seront minimisés. Tant par le choix des matériaux de construction que pour la maintenance et surtout par les économies d'énergie.

Près de 40 000 demandes traitées en 2011

Le département qui aura traité en 2011 39 9 60 demandes déposées par des personnes handicapées, dont 7438 pour les enfants adolescents et 27 130 dossiers pour des personnes âgées de 20 à 59 ans. Enfin 5 393 par les personnes de plus de 60 ans, dont 4875, au on été déposées au titre du maintien à domicile auprès de la direction des Solidarités, 5212 si l'on comptabilise les demandes de révision ne nécessitant pas l'ouverture d'un nouveau dossier.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir