Contenu principal

Message d'alerte

Un bus de la communaute agglomerations de Lorients sur le pont des indesCalculé en fonction du quotient familial à partir du 1er juillet le tarif des abonnements aux transports collectifs devra donc permettre aux personnes handicapées de bénéficier des tarifs solidaires. Une situation qui est certes une bonne nouvelle, mais qui n’a rien d’extraordinaire pour des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Contrairement aussi à d’agglomérations comme Toulouse ou ces derniers bénéfices depuis plusieurs années de la gratuité totale...

Les elus signants la convention CLMS le 3 Mai 2016Saint-Brieuc a réuni aujourd’hui la première assemblée du Conseil local de la santé mentale (CLSM), la première en Côtes-d'Armor, présidée par le Maire Bruno JONCOUR, auquel à participé l’adjoint au maire en charge du handicap, de la santé Pierre DELOURME. Des conseils créés par la 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, un lieu qui a notamment pour vocation d’offrir un espace de concertation et un moyen de coordination aux acteurs des politiques de la santé mentale et aux usagers. Les membres fondateurs se sont entendus sur deux axes stratégiques : le logement l'accès au droit et aux soins.

Lancement du mois extraordinaire de paris 2016Près de 15 jours après, la conférence nationale du handicap qui a eu lieu a Paris le 19 mai dernier, c’est au tour de la capitale de consacré pour la huitième année consécutive ce rendez-vous que vient d’inaugurée à la Maison des Métallos aujourd’hui Bernard JOMIER adjoint au maire de Paris en charge du handicap en présence de Hélène BIDARD adjointe au maire. Trente jours où seront analysées à la fois les avancées, mais aussi ce qui doit manifestement évoluer ? Transport, accessibilité, culture, sport, ou les droits des personnes handicapées. Des questions essentielles qui seront abordées à travers plus près 45 manifestations.

La conference_de_presse_de_valerie_pecresse_entouree_par_les_vice_presidents_du_conseil_regional_le_16_fevrier_2016Lors d’une conférence de presse donnée ce matin la présidente du Conseil régional Valérie PECRESSE, à annoncé les sujets qui seront aux cœurs des délibérations du 18 et 19 février prochain, a ses coté notamment le nouveau Délégué spécial en charge du Handicap auprès de la présidente, Pierre DENIZIOT. La Présidente qui annoncé le vote d’un rapport sur "l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap qui sera déclaré "grande cause régionale 2016".

La Maison du Departement Solidarites de l Artois a Bethune dans le Pas_de_CalaisOuverte depuis quelques semaines dans ses nouveaux locaux en plein centre de Béthune, rue Boutleux. Une maison qui a été inaugurée ce jeudi 21 janvier 2016 et dont Michel DAGBERT, Président du Département du Pas de Calais, aura coupé le ruban tricolore. Le Président entouré pour l'occasion de quatre vice-présidentes comme Odette DURIEZ, chargée de l'autonomie, des personnes âgées et handicapées, et de la santé, Nicole GRUSON, chargée de l'enfance, de la famille et de la prévention, ou Nathalie DELBART, chargée de la culture, de la citoyenneté, de la vie associative et de l'éducation populaire.

Facade exterieur du Conseil General de Essonne a EvryAprès l'annonce des Hauts-de-Seine et des Yvelines d'étudier a une fusion pour mieux faire face au besoin d'accueil dans le secteur du handicap (v.article). Le Président du conseil départemental de l'Essonne François DUROVRAY (LR) a annoncé être dans l'impossibilité de verser une partie des aides sociales légales pour l'année 2015 allouée aux personnes âgées et handicapées, et à l'aide sociale à l'enfance.

Patrick DEVEDJIAN et Pierre BEDIER  President des departements des Hauts de_Seine et des YvelinesAlors que les nouvelles régions viennent d'élire leurs nouveaux présidents, voilà que le Républicain, député et président du conseil départemental des Hauts-de-SeinePatrick DEVEDJIAN, à annoncée dans un grand quotidien national, qu'ils discuter actuellement sur une possible "fusion" de son département avec celui des Yvelines, présidé par Pierre BEDIER (LR) qui pourra se faire « dans les deux ans qui viennent ».