Contenu principal

Message d'alerte

J-09-avant-les-elections-dEpartementalesAvec 9.7 millions de personnes handicapées âgées de 18 a 64 ans, selon les statistiques de l'Insee en 2007, on peut estimer que ce chiffre a largement dépassé les dix millions sept ans plus tard. Parmi eux des personnes déficientes mentales qui ont désormais le droit de vote, mais aussi beaucoup de personnes en établissement ou polyhandicapés qui ne pourront pas forcèrent se déplacer les 22 et 29 mars prochains.

Pourtant le vote par procuration est un choix possible, pour des citoyens qui veulent faire entendre leurs voix et faire respecter le choix d'une vraie politique du handicap pour les futurs conseils départementaux qui auront la responsabilité de son application. Le gouvernement rappelle avec raison l'importance du vote.

La seule difficulté viendra des socialistes ou de tous les partis en général qui, à l'occasion de cette campagne, n'auront pas vraiment mis en avant la politique du handicap, mais simplement leurs craintes face au Front national. Un argument qui risque d'être léger les 22 et 29 mars pour inciter les électeurs à se rendre aux bureaux de vote pour eux-mêmes ou pour leurs proches...

Une démarche simple et rapide...

La démarche est plutôt simple et ne prend que quelques minutes. Elle s'effectue au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d'instance ou auprès des autorités consulaires. Il est également possible de télécharger le formulaire sur internet. Ce service vous permet de remplir sur votre ordinateur votre demande de vote par procuration puis de l'imprimer, sachant que dans ce cas cela vous dispense de vous rendre au commissariat, à la brigade de gendarmerie, au tribunal d'instance ou au Consulat de votre lieu de résidence ou de votre lieu de travail pour faire authentifier votre demande. Cette démarche est en effet indispensable pour que votre demande de vote par procuration puisse être prise en compte puis transmise à la commune dans laquelle vous votez habituellement.

Si dans la théorie vous pouvez établir une procuration jusqu'à la veille du scrutin, le ministère de l'Intérieur et les communes rappellent que certains délais de transmission sont nécessaires pour que cela soit indiqué sur les listes électorales de votre lieu de vote. Sans ce document, impossible pour le mandataire de voter à votre place, d'autant que lui ne recevra aucun document justifiant de cette demande. Par ailleurs si la démarche elle-même ne prend que quelques minutes, plus vous vous présenterez tard, plus il y aura du monde dans le même cas que vous !

Lors du remplissage du document, vous devez vous assurer au préalable que la personne choisie pour voter à votre place est bien inscrite sur les listes électorales de la même commune que vous. Il n'est pas en revanche nécessaire que vous votiez dans le même bureau de vote. Vous vérifierez également qu'elle ne dispose pas déjà d'une procuration établie en France. Chaque mandataire ne peut en effet disposer que d'une procuration établie en France ainsi que d'une procuration établie à l'étranger.

Vous devrez choisir de voter par procuration, soit pour une élection précise, en indiquant si vous donnez procuration pour les deux tours ou pour seulement l'un des deux, soit pour une durée déterminée, sans que celle-ci puisse toutefois être supérieure à un an (sauf à l'étranger où les procurations peuvent être établies pour trois ans).

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir