Contenu principal

Message d'alerte

Alors que le Film "les intouchables" ne cesse de progresser en nombre de visiteurs, le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande est venu visiter le café François Hollande en visite au café des signes à Paris et disant merci en LSFFrançois Hollande en visite au café des signes à Paris et disant merci en LSFSignes à Paris. Ce dernier affirmant que « le handicap peut devenir une réussite pour chacun ».

Un sujet pour lequel le candidat a exprimé trois objectifs essentiels qui sont l'accessibilité, l'emploi et l'éducation. Une visite effectuée en compagnie de la députée PS, Marisol TOURAINE, chargée dans son équipe de campagne d'une commission thématique sur « social, santé, personnes âgées, handicap ».

Ouvert, en 2003 à l'initiative de l'ESAT Jean Moulin, le café des sign est un établissement unique en son genre, géré et tenu en grande partie par des sourds-muets et au sein duquel sourds et entendants se côtoient de façon harmonieuse et respectueuse. 

Lors de cette visite, le candidat à la présidence a notamment déclaré que « Le handicap peut devenir, s'il est mutualisé, une réussite pour chacun ». Jugeant qu'il y avait « encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs qui ont été fixés par la loi de 2005 » selon lesquelles les entreprises privées et les employeurs publics de plus de 20 salariés ont l'obligation d'employer 6% de personnes handicapées sous réserve de payer une contribution financière.

« La place de la personne handicapée, c'est à la fois un devoir et un atout », a ajouté le candidat soulignant que « le film "Intouchables" montre combien chacun a besoin de l'autre ». À la fin de sa visite, François Hollande a promis que « dans les moments les plus importants » de sa campagne présidentielle, il y aurait « toujours une traduction en langage des signes ». Ont peut-être se poser la question quel sont les moments les plus importants et pourquoi tout au long de celle-ci ?

Un discours en manque de proposition

De son côté Frédéric BOUSCARLE, secrétaire national de l'UMP en charge de l'insertion des personnes en situation de handicap, dénonce l'hypocrisie de M. HOLLANDE. il rappelle l'absence selon lui de Martine Aubry ni François HOLLANDE qui précise-t-il « n'ont fait de propositions en faveur des personnes en situation de handicap ! ». Assurant que lors des débats parlementaires de 2005, « François Hollande n'avait participé à aucun des débats parlementaires pour la mise en place de la loi allant jusqu'à voté contre ». L'UMP qui de son côté organise le 1er décembre prochain a l'initiative de Jean François COPÉ, un atelier sur le thème du handicap à l'occasion duquel seront présentées les propositions de l'UMP pour les prochaines présidentielles.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir