Contenu principal

Message d'alerte

Après avoir présenté son programme économique et les différents moyens pour parvenir selon le président du Modem au redressement de la France. Un deuxième forum intitulé « Instruire, Former, Éduquer » ou le 4 février dernier le président du Modem, a présenté ses orientations consistant dans l'ensemble a véritable déclaration d'amour François BAYROU Durant son discours d'ouverture du deuxième forum: "Instruire, Former, Eduquer" à : Maison de La Chimie le 4 fevrier 2012©Soazig de la MoissonnièreFrançois BAYROU Durant son discours d'ouverture du deuxième forum: "Instruire, Former, Eduquer" à : Maison de La Chimie le 4 fevrier 2012pour les enseignants. Sans oublier cependant l'amélioration de la scolarisation des élèves handicapés... François Bayrou qui désire que par ces moyens-là que la France entre, en cinq ans, dans les dix premières nations du monde pour la qualité, la réputation et l'efficacité de son système éducatif.

Un enjeu essentiel pour cette ancienne ministre de l'Éducation nationale de 1993 à 1997 et agrégé de lettres classiques. Un candidat qui rigueur obligée préfère annoncer le « maintien des moyens existant » pour disputer le vote des enseignants au candidat François Hollande. Le candidat centriste voulant également instaurer « la signature d'un contrat entre l'école et la nation garantissant les moyens existants et précisant les objectifs que la nation assigne à l'école ». Ou encore précise-t-il « une année de formation, en alternance avec l'exercice de la classe » pour les jeunes enseignants.

Pour le parti socialiste celui-ci est invité a choisir son gant comme l'indique le numéro deux Harlem DÉSIR qui reproche a « François Bayrou entretient une ambiguïté mensongère: en qualifiant le projet de François Hollande de catastrophe, le président du MoDem montre surtout qu'il est UMP-compatible ». Selon lui, « par esprit tacticien et politicien, le candidat du MoDem renvoie dos à dos la démolition l'idéologie du Président Nicolas Sarkozy de l'École publique et le projet de reconstruction de l'École que propose François Hollande ».

La scolarisation des élèves handicapés doit être une priorité !

François Bayrou qui va effleurer le sujet de l'éducation et la difficulté que rencontrent les élèves handicapés ou leurs parents, en préconisant pour assurer la scolarisation des enfants en situation de handicap. Indiquant que « Des progrès ont été faits. Mais des obstacles demeurent. Beaucoup d'enseignants se sentent démunis. Cette question sera abordée dans le cadre d'une conférence nationale sur le handicap», avant de conclure qu'il propose que « l'on aborde cette question franchement dans le cadre de la Conférence nationale sur le handicap ». Un sujet pourtant abordé cette année encore par le président de la République. La difficulté ne réside pas dans un manque de discussion, mais dans une absence de continuité politique sur cette question.

Le président du Modem qui avant de conclure a annoncé qu'il aborderait cette question et toutes celles liées aux personnes en situation de handicap le 11 février dans son discours de clôture du forum placé intitulé « Le nouveau contrat social : sécurités et solidarités »... Ce dernier reviendra sur la politique qu'il souhaiterait mettre en œuvre pour les personnes en situation de handicap. Le dernier forum aura lui lieu le 25 février intitulé « Le nouveau contrat démocratique ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir