Contenu principal

Message d'alerte

Affiche pour une sante libereA 70 jours du premier tour des élections présidentielles et alors que les primaires de la droite et de la gauche ont désigné leurs candidats respectifs. Le parti pour la santé créée en 2016 par Nicole DELEPINE, pédiatre oncologue, qui a rejoint en 2017, le collectif 100 % qui annonce qu’elle présentera des candidats dans toutes circonscriptions a l’occasion des législatives. Le Parti pour la santé qui lancé à l'attention des candidats à la présidence de la République, un manifeste pour la liberté de soigner, accessible a tous !

Un manifeste signé par plus de 500 signataires...
Des signataires originaires de toutes les professions médicales chirurgiens et médecin, et paramédicale ou des acteurs médico-sociaux, mais aussi de simples citoyens. Des signataires qui sont aujourd'hui plus de 500, issus pour la majorité Parti pour la santé, qui comme le mouvement Collectif 100 %, se réclamant indépendant de tout groupe politique traditionnel. Une vision peut crédible puisque par naissance, tout choix politique entraîne forcement prise de position au regard de notre démocratie !

L'objectif étant néanmoins pour ses fondateurs contribué de « contribuer, à travers des propositions concrètes, réalistes, immédiatement applicables, mais aussi à long terme, à la sauvegarde de notre système de santé dans l'intérêt des patients et de tous ceux qui ont fait des métiers du soin leur vocation ».

Un manifeste pour la liberté de soigner et de se faire soigner, « qui va être transmis aux différents candidats à l'élection présidentielle, afin qu'ils prennent position publiquement, et démontrent ainsi leur implication et leur intérêt sur ce sujet crucial pour la qualité de nos soins » précise le communiqué.

« La santé n'est pas une marchandise »...
Une volonté dont la présidente du Parti, Nicole DELEPINE, qui insiste que depuis « de 20 ans nous assistons à la destruction progressive du système de soins solidaire hérité de la Résistance. Jugé le meilleur par l'OMS en 1998, il est maintenant placé au 24e rang mondial. L'urgence est donc vitale pour notre système de santé ».
Une situation pour elle comparable au « Titanic » et à « l’absence de candidat au poste suprême n'a conçu, avec le corps médical et paramédical, un projet santé capable de redresser le paquebot face des élections approchent et le désastre sanitaire semble devoir se renforcer».
Nicole DELEPINE, qui aura conclu en affirmant que « L'urgence est de retrouver la démocratie en santé comme en général, de sortir de l'administration totalitaire qui bloque et ruine la nation, et non de proposer des choix à la place de chaque personne qu'elle soit soignante ou soignée. Il faut par ailleurs redéfinir nos choix sociaux. La santé n'est pas une marchandise et doit échapper à la régulation boursière ».

À propos du Parti pour la Santé...
Créé en novembre 2016, le Parti pour la Santé est présidé par Nicole DELEPINE, pédiatre oncologue, engagée de longue date pour la liberté thérapeutique et auteure de plusieurs ouvrages sur le sujet. L'équipe nationale est constituée de médecins, pharmacien et soignants, mais également de représentants d'association de malades et de citoyens impliqués, comme l'homme d'affaires Michel Leclerc. Ce nouveau Parti défend la liberté de soigner fidèle au serment d'Hippocrate et de se faire soigner après consentement véritablement éclairé.

La Rédaction
Source : Parti pour la Santé / Collectif 100 %

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir