Contenu principal

Message d'alerte

Affiche Adapt election presidentielle 2017Alors que le handicap ne parait toujours un sujet de préoccupation de nos hommes politiques a l’exception peut être le temps d’une visite dans un centre de travail ou d’hébergement. L’ADAPT a son tour interpelle les candidats notamment sur l’emploi comme vient de le faire la FNATH en recevant les principaux candidats (v.article). l’ADAPT qui rappel dans un sondage réalisé en octobre 2016 que 1 Français sur 2 pourrait orienter son vote selon la position d’un candidat sur la question du handicap !

Nos concitoyens qui ont semble-t-il avait vu juste alors que la campagne n’était pas engagée puisque 84 % estimé que cette question n’apparaîtra pas dans les programmes des candidats. Un désintérêt d’autant plus grave notamment pour ce qui concerne l’emploi, l’éducation ou encore l’accessibilité...

Des droits encore trop souvent sont bafoués !
L’ADAPT qui déplore que l’exercice de la citoyenneté de ces personnes ne constitue pas un enjeu pour les politiques, exhortant les candidats à élections présidentielles à inscrire dans leur programme le respect des lois relatives au handicap, afin que les droits fondamentaux de ces personnes soient respectés. « Voter des lois ne suffit pas : il faut les appliquer ! Dignité, travail, ressources, habitat, emploi, éducation, mobilité...forment les socles des droits fondamentaux dont tout citoyen a le droit de se prévaloir. Chaque candidat doit tenir ses engagements et appliquer ses promesses de campagne. Il est urgent de faire bouger les lignes et de faire émerger une société plus solidaire et inclusive », martèle le Directeur général de l’ADAPT, Éric BLANCHET.

Une société qui connaît faut-il le rappeler dont le taux de chômage exponentiel, progressant ces cinq dernières de plus de 65 % a l’occasion de ce quinquennat pour dépasser les 23 %. Un chiffre qui semble bien en dessous de la réalité alors que bon nombre de salariés aujourd’hui n’osent pas déclarer leurs invalidités a leurs employeurs par peur de perdre leurs emplois. Mais aussi tous ceux qui aujourd’hui ne pas pris en compte, car par désespoir ne s’inscrive pas à Cap emploi ou Pôle Emploi !

Un dispositif pour interpeller les candidats...
L’association qui depuis le 20 mars dernier a déployé un dispositif complet pour interpeller les candidats à la fois sous la forme de 9 vignettes vidéo et déclinées sur les réseaux sociaux invitant les candidats interpellés par les travailleurs handicapés à répondre directement.

Mais aussi à travers le lancement d’une campagne #KillLaBetise. Auquel s’ajoute ce sondage exclusif réalisé par Opinion Way pour l’ADAPT, intitulé « Les préjugés des Français face au handicap » livrant ainsi à tous ainsi qu’aux candidats des éléments de compréhension sur l’enjeu de la prise en compte du handicap en politique. Enfin celle d’un hastag commun #Touscitoyens

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : ADAPT / Opinion Way

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir