Contenu principal

Message d'alerte

Alors qu'hier la chaîne de TF1 a terminé sa série d'émissions intitulée Parole de français tout comme l'émission Parole et des actes sur France 2, les personnes en Le président sortant Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, le 12 mars 2012 dans l'émission parole de candidat le 12 mars 2012 sur TF1Le président sortant Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, le 12 mars 2012 dans l'émission parole de candidat le 12 mars 2012 sur TF1situation de handicap ne seront apparues que quelques secondes ici où là à des exemples. Qu'il s'agisse des chaînes de télévision, des commentateurs, des journalistes ou pires des hommes politiques eux-mêmes aucun n'ont véritablement abordé le sujet à travers des questions concrètes.

Une situation qui se reflète à travers les deux principaux candidats qui s'agisse de Nicolas SARKOZY ou de François HOLLANDE. Alors que dire, pas grand-chose, simplement que 11% de la population française de moins 65 ans et plus si on ajoute les électeurs de plus de 65 ans concernés eux principale par dépendance, n'auront été abordés ni l'un ni l'autre dans les questions. À l'exception peut-être d'un Nicolas SARKOZY sur TF1 qui aura brièvement abordé le sujet des aidants familiaux, tout en confirmant que la réforme promise sur le 5e risque ne le serait pas avant 2013, faute de crise économique.

Alors certes, les six principaux candidats ont apporté leurs réponses à l'APF ou la FNATH quant aux questions posées par l'UNAPEI cette dernière attend toujours celle de François BAYROU ou de Nicolas SARKOZY. À se demander si nos responsables politiques et candidats à l'élection présidentielle ont vraiment compris le sens du mot exclusion et discrimination qui persiste dans notre société et cela malgré des films comme intouchables ou dernièrement Hasta la Vista.

Des médias qui ont eux aussi une part importante de responsabilité dans cette situation et notamment TF1 qui avait dans son émission invitée des Français représentatifs de la société. Agriculteur, Jeune des banlieues, marin pécheur, chômeur, médecin, chef d'entreprise, professeur. Où est donc passée cette tranche de 11 % de cette France ? Aurait-on décidé de l'effacer de la carte ? Pour preuve que le handicap reste toujours invisible au cœur même d'une profession où les travailleurs handicapés, ont tendance être exclu. Pour preuve moins de 1 % tout médias confondus embauche des salariés en situation de handicap. Oui la politique et les médias ont véritablement tous beaucoup d'efforts à faire... Avant de comprendre véritablement les valeurs d'intégrations et de solidarité...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir