Contenu principal

Message d'alerte

affiches hollande sarkozy ou le visage déchiré des deux candidat apparaît sur panneau d'affichageÀ l'issue du « Grenelle du parcours scolaire social et formation professionnelle des jeunes handicapés » organisé le 25 janvier 2012, la FNASEPH* avait publié une plate-forme de propositions sur le parcours de formation des jeunes handicapés. Afin de connaître publiquement leurs engagements sur les trois questions, concernant la formation des enseignants, l'accompagnement scolaire par les AVS, l'accompagnement dans tous les temps de vie de l'enfant. Sophie Cluzel, présidente de la FNASEPH, après avoir été reçu par les équipes des deux candidats voici les réponses obtenues. Mais des réponses n'apportent pas grand-chose de nouveau par rapport au premier tour...

La formation des enseignants

François HOLLANDE tient à souligner que les enseignants seront formés à l'accueil des jeunes handicapés dès le début de leur carrière, au sein des nouvelles ''écoles supérieures de professorat de l'éducation des universités ". Ce module de formation au handicap sera obligatoire, inscrit dans le cahier des charges des écoles et repris dans un nouveau référentiel métier des enseignants.

Nicolas SARKOZY rappel que des modules de formation à distance et en ligne seront disponibles dès la rentrée 2012, afin que tout enseignant qui accueille un élève handicapé dans sa classe puisse rapidement prendre connaissance de ses besoins spécifiques et des adaptations pédagogiques nécessaires. Par ailleurs, des formations destinées aux professeurs spécialisés seront organisées.

L'accompagnement scolaire par les AVS

François HOLLANDE rappelle l'importance qu'il confère au dossier éducation en affirmant qu'un véritable métier d'accompagnant de jeunes handicapés sera créé, dans un cadre statutaire spécifique à déterminer. Le personnel recevra une formation avant sa prise de poste. Le candidat s'engage à co-construire et contractualiser le référentiel de formation avec les associations et en particulier avec la FNASEPH. L'engagement pris pour la rentrée scolaire 2012 est de faire évoluer l'existant pour aller vers un seul statut d'accompagnant, en transformant les emplois aidés d'AVS4 actuels en emplois d'« Assistants éducation auxiliaires de vie scolaire individuels ». Ce nouveau statut devrait permettre de répondre aux besoins correspondant aux différents temps de vie de l'enfant et de l'adolescent, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, selon la logique transversale de l'Agenda 225. Une partie des 60 000 emplois créés dans l'Éducation sera consacrée à l'accompagnement scolaire des jeunes handicapés.

Nicolas SARKOZY confirme qu'il compte transformer les contrats aidés des transformés progressivement remplacés par des assistants de scolarisation, mieux formés, mieux rémunérés et bénéficiant de contrats de six ans avec des perspectives de carrière. D'ici 2013, 7 200 assistants de scolarisation seront recrutés. Tous auront reçu 60 heures de formation. La rédaction du récent décret sur le sujet a suscité des réserves. C'est surtout une question de forme. Certaines formulations pourront être revues, afin de lever toute ambiguïté sur les intentions de l'État. L'objectif demeure d'apporter un accompagnement individuel à l'enfant handicapé. Le candidat s'engage à faire aboutir la réflexion pour l'établissement d'un référentiel de formation des AVS. Un partenariat stable et fructueux entre les associations et les établissements scolaires sera mis en place et le métier d'«accompagnant de vie scolaire et sociale » sera défini avec tous les acteurs concernés.

L'accompagnement dans tous les temps de vie de l'enfant

Sur cette troisième question est dernière questions François HOLLANDE Il faut rappelle-t-il un seul statut d'accompagnant individuel pour tous les temps de vie. La continuité d'accompagnement sur tous les temps de vie de l'enfant handicapé mérite un métier qui puisse s'exercer pleinement, sur tous les lieux de vie, si nécessaire. Nous nous appuierons sur l'expertise des associations, que nous souhaitons valoriser pleinement.

Nicolas SARKOZY de son côté confirme que dans tous les départements, des services d'accompagnement scolaire, social et professionnel seront créés qui permettront de décloisonner l'accompagnement des enfants entre l'école et ses autres lieux de vie, ainsi que celui des étudiants ou des jeunes adultes entre universités ou lieu de travail, et lieu de vie. Nous nous appuierons pour cela sur les expériences concluantes réalisées dans certains départements.

La Rédaction

* Fédération Nationale des Associations au Service des Élèves Handicapés.


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir