Contenu principal

Message d'alerte

Un Laboratoire et ces chercheurs (archives)Faut-il comprendre après la mort d'un homme âgé de 92 ans a Marseille et d'un autre décès toujours jugé comme suspect que les laboratoires français représentent un danger pour la population française, si la réponse ne peut se réduire a un oui/non il convient de reconnaitre que de nombreuses interrogations peuvent être posé par les Français !

Comme comprendre voir accepter le principe d'une erreur humaine possible celle-ci devient impossible a admettre lors que l'on sait que le processus d'emballage et sa robotisation et la pour empêcher ces erreurs. Des explications que recherche actuellement la brigade de police de Marseille alors qu'une enquête pour homicide involontaire a été ouverte a la demande du parquet. La famille de l'homme ayant décidé de se constituer partie civile.

Si pour l'instant la question reste ouverte entre erreur humaine ou industriel dans les deux cas la responsabilité du Laboratoire et du fabricant situé a Sens seront manifestement impliqué, l'autre question étant de savoir a quel niveau il le seront.

Marisol Touraine qui le lendemain du décès de Pascal DUGUET avait déclaré vouloir rassurer les Français sur l'absence d'un risque sanitaire, s'agissant d'un « accident rare, mais toujours possible », reste que si l'affaire n'a aucune comparaison possible avec l'affaire des PIP ou encore du Médiator actuellement jugé ces dossiers en cascade prouvent l'incapacité d'assurer une véritable sécurité et que les Laboratoires doivent encore manifestement réaliser de nombreux effort en matière de sécurité.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir