Contenu principal

Message d'alerte

Billet de 10 eurosAnnoncé il y a quelques semaines, l’allocation adulte handicapée (AAH), est désormais effective depuis le 5 octobre date sa publication au J.O. Un montant qui progresse de 1.3 % pour atteindre 800.45 €, contre 790 € à taux plein. Une revalorisation bien maigre et dont le montant final reste toujours bien en dessous du seuil de pauvreté européen d’un montant de 000 €. La revalorisation est applicable à compter du 1er septembre 2014.

Une revalorisation qui ne convient nullement a bon nombre d’associations qui réclame depuis des années la création d'un « revenu d'existence  au moins égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations », pour ces dernières il est donc nullement question de se réjouir.

Une hausse légère, mais positive…

À peine 10 € supplémentaires, bien maigre consolation pour des personnes dont le pouvoir reste bien faible, face à une augmentation qui et inférieure a celle de 2013 qui avait été de 1.75 %. Une augmentation reste néanmoins positive puisque la hausse des prix ayant été limitée à 0,4 % entre août 2013 et août 2014, la revalorisation va se traduire par un léger gain de pouvoir d’achat (+0,9 %).

Une revalorisation qui a bien failli ne pas avoir lieu, après la décision de Manuel VALLS et le vote d’un plan d’économie de 50 milliards € en avril 2014. Un revirement du chef du Manifestation ni pauvre ni soumis en 2010gouvernement provoqué par la décision du Conseil d’État. Pour les juristes du Palais Royal, le PLFRSS doit exclusivement porter sur l’année 2014.

Or, ces prestations étant habituellement revalorisées en avril, leur gel n’interviendrait qu’en 2015. Le gouvernement ayant précisé que ces mesures seront néanmoins proposées dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, présenté début octobre.

Près de 550 000 allocataires en France

L’Association des paralysés de France regrette que ce gel de la pension d'invalidité ne constitue « une perte sèche de pouvoir d'achat pour les nombreuses personnes en situation de handicap ». Octroyée aujourd'hui en France à 550 000 bénéficiaires dont la capacité de travail est réduite d'au moins deux tiers. Même si son montant maximum pouvant atteindre 1 564 euros par mois, il est en moyenne inférieur de 15 % à l'AAH, soit 665 euros par mois.

Mais rien de nouveau pour les pensions d'invalidité qui resteront gelées pendant 18 mois au moins, au même titre que les autres prestations sociales (logement, famille...). Même coup de rabot pour l'allocation supplémentaire d'invalidité, versée en complément aux pensionnés percevant moins de 702 € par mois. Prochaine revalorisation en octobre 2015, si tout va bien.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir