Contenu principal

Message d'alerte

Enfant handicap chez le dentiste © HANDIDENT À l’occasion de la journée internationale du Handicap qui se déroule ce mercredi, l’Union française pour la santé bucco-dentaire se mobilise. L’UFSBD met en place des actions pour améliorer la prise en charge des personnes en situation de handicap. Mais elle milite également pour un objectif de « santé pour tous » afin que les handicapés puissent disposer des mêmes droits que tout le monde.

Au XXIe siècle, il est encore regrettable qu’une personne handicapée n’ait pas les mêmes droits que ce soit dans le travail, la santé ou encore l’éducation. C’est pour cette raison que l’Organisation des Nations-Unies (ONU) a décrété que le 3 décembre serait la journée consacrée aux personnes en situation de handicap. Dans le monde entier, des actions ont été spécialement mises en place pour sensibiliser le public sur le handicap.

En France, l’Aquarium de Paris en a fait autant avec l’élaboration d’un programme spécifique pour cet événement. C’est au tour de l’Union française pour la santé bucco-dentaire de se mobiliser, elle aussi, pour cette journée. Alors qu’une part de la population handicapée souffre de pathologies infectieuses, carieuses, ou parodontales, l’UFSBD constate une exclusion de cette dernière des soins ordinaires non liés à leur pathologie.

Pour y remédier, l’UFSBD mène au niveau national des actions concrètes sur le terrain. Tout d’abord, elle distille des journées de formations au personnel médical pour les sensibiliser au handicap afin de mieux prendre en charge les handicapés. De plus, l’UFSBD aide à mettre en place un véritable projet d’établissement avec des protocoles adaptés à chaque personne et une culture bucco-dentaire forte. Dans cet objectif de « Santé pour tous », il faudrait vraiment que tous les acteurs de la santé se mettent au pas. Pas une mince à faire !

L’Union française qui avait proposé toute une série de propositions notamment au gouvernement lors d’un colloque de santé publique du 11 octobre 2013 « Prévention et accès aux soins : quelle santé pour les personnes en situation de handicap ? ».

Pour preuve comme le dénote aussi l'Unapei dont aujourd'hui encore, l'accès a ce type de soins pour les personnes handicapées mentales n'est pas encore acquis. Pour palier a cette situation celle-ci a d'ailleur édité un livret qui donne des conseils aux parents et aux personnes handicapées elles mêmes. C'est un outil également destiné aux professionnels concernés qui peuvent l'utiliser et le diffuser.

Des soins toujours difficiles d'accès !

Force et de constaté et le CISS lui-même regrette cette situation, les difficultés sont toujours bien réelle et son même dans certains cas aggravé pour les personnes en situation de handicap qu'ils s'agissent d'avoir accès aux soins dentaires, ophtalmologiques ou encore auditifs, les promesses de l'ancien ou actuel ministre en charge des personnes handicapées ne semblent toujours rien n'avoir changée.

Un sujet dont la conférence régionale du 27 novembre dernier consacrée sur l'accompagnement médicosocial et accès aux soins notamment au sein de la France rural, au cœur du fief de la secrétaire d'État Ségolène Neuville a L'ille sur Tet dans le département des Pyrénées orientales n'ont pas apporté de réponse nouvelle.

Romain BEAUVAIS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir