Contenu principal

Message d'alerte

S.Neuville congres sur la bien traitance et le sante bucco-dentaireLa Secretaire d’État en charge du handicap, Ségolène NEUVILLE, été hier en visite à Strasbourg, un déplacement répondant a l’invitation notamment de du réseau Handident qui organise chaque année une rencontre des dentistes spécialisés dans la prise en charge des patients handicapés. Un domaine de santé pour lequel bon nombre d’entre eux sont souvent privés faute de moyen et de la faiblesse des remboursements. Une visite qui se poursuivra vendredi a Perpignan avec celle de la MDPH dans le cadre du Téléthon 2014.

La santé dentaire pour tous !

Crée en 2009, ce réseau regroupe une chaîne d'acteurs qu’ils soient odotonlogistes, établissements de santé ou encore des établissements médico-sociaux afin de prendre en charge aussi bien des adultes que des enfants, porteurs de handicaps mentaux, psychiques, moteurs ou sensoriels.

Une initiative malheureusement locale, répondant a un constat celui de la difficulté de dépistage et notamment pour ceux atteints de TED ou trouble des mentaux. Mais aussi de celle liée à l’absence de professionnel acceptant d'intervenir.

Un constat inacceptable, car si il est frappant pour les soins bucco-dentaires, celui-ci demeure une bien triste réalité dans les autres domaines de la santé. Un des sujets dont la ministre a confirmé qu’il serait avec d’autres au cœur des thématiques de la future conférence nationale du handicap qui aura lieu en décembre prochain.

A la rencontre de la pauvreté !

La ministre qui après cette visite au réseau HandiDent, aura visité le centre d'hébergement et de réinsertion sociale "l’hôtel du château d'eau". Ancien foyer de la SNCF, qui offre 20 places d'accueil d'urgence pour héberger les personnes à la rue, notamment la nuit, les aider dans leurs démarches d'accès aux droits et d'un logement ou d'une structure d'insertion adaptée. 

Avant de conclure sa visite en Alsace, à la chambre régionale du surendettement social (CRESUS) pour découvrir cette plate-forme qui préfigure les Points Conseils Budgets, l'une des mesures du plan pauvreté. Salariés et bénévoles de CRESUS qui ont des connaissances spécifiques en matière bancaire et financière et ont suivi une formation en matière d'accompagnent des publics fragilisés.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir