Contenu principal

Message d'alerte

Segolene NEUVILLE en visite au centre ASEI a RamonvilleLa secrétaire d'État aux personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, était en visite sur le terrain. Une visite à Toulouse en voisine ou elle était Députée des Pyrénées-Orientales, où elle a notamment rencontré les responsables d'un centre d'Initiatives culturelles et Citoyennes. Un déplacement qui se poursuivra avec la rencontre des professionnels et résidants de l'ASEI « Jean Lagarde » et de  « Pierre Froment », a Ramonville.

Une journée où la Sécretaire d'État aura pu rencontrer la réalité du terrain, et des difficultés que ces derniers rencontrent dans l'accomplissement de leurs travaux ou de leurs actions. Une nécessité à l'heure ou la loi du 11 février 2005 votée il y a dix ans et qui prit un retard considérable, retard dans de nombreux domaines comme l'emploi, l'éducation, la formation, mais aussi la culture et l'accessibilité !!!

 L’accès a la culture…

Encore beaucoup trop négligé et pourtant prévu dans la loi du 11 février 2005, dix ans après le bilan reste néanmoins affligeant. Il reste pourtant un acteur essentiel de l’inclusion sociale des personnes handicapées dans la société. Oui certes il y a eu amélioration label tourisme et handicap, mais nombreux sont aujourd’hui les musées ou autres lieux culturels pourtant parfois rénovés fraichement a ne pas prévoir d’animation et réduit leur accès à des toilettes PMR et des ascenseurs.

Ségolène NEUVILLE qui choisira comme premier arrêt dans la ville rose, la visite de l’association "Samba Résille" créée en 0000, ou elle venue a un spectacle venue assister au spectacle de percussions de la troupe "Pourquoi pas nous?". Une troupe composée de musiciens déficients mentaux. L’occasion pour la Sécrétaire d’État, d’échanger avec ces derniers.

En affirmant, « Ce qui se fait ici est remarquable », soulignant que « Ces artistes qui ont un handicap jouent devant tout le monde, dans des festivals ou dans des carnavals... Il existe beaucoup de groupes comme celui-ci, mais peu se produisent à l'extérieur. Si on veut aller vers une société qui inclut, une société où tout le monde vit ensemble, alors c'est ce qu'il faut faire. C´est avec ce type d'initiative que l´on va arriver à faire changer le regard sur le handicap ».

Éducation et formation professionnelle

La Secretaire d’État très attendu dans cette seconde visite, au centre ASEI « Jean Lagarde » à Ramonville-Saint-Agne ou la situation des handicaps, en France reste dans nombreuse préoccupante. Après avoir visiter le parc Lapeyrade, site de construction de la future Cité de l’Autonomie et de l’Insertion et présentation du projet architectural en compagnie notamment de Catherine LEMORTON et Christophe BORGEL, député de la Haute-Garonne.

Une visite conclue par la présentation du projet par Philippe JOURDY, directeur général de l'A.S.E.I, pour laquelle la sortie de terre et prévue pour 2019. «Cette cité est dédiée à l'accompagnement, à l'autonomie et à l'insertion professionnelle et sociale de jeunes présentant notamment des déficiences motrices, visuelles, auditives, ainsi que des troubles des apprentissages» aura-t-il précisé.

Lors de sa rencontre avec les élèves d’une classe et rapides discussions avec les élèves, délégués et représentant des usagers, des professionnels autour des parcours et des accompagnements proposés. " « La loi 2005 a pour objectif d´aller vers une société plus inclusive. C'est mon souhait et celui du gouvernement. On veut ouvrir les établissements sur l'extérieur. Par exemple, on travaille avec la ministre de l'Éducation nationale pour que les classes présentes dans les instituts médico-éducatifs soient intégrées à l'intérieur de l'éducation nationale, explique Ségolène NEUVILLE. Au lieu d'être dans des établissements séparés »,

Une journée que Ségolène NEUVILLE terminera en début d’après-midi avec la visite du centre ASEI « Pierre Froment » également a Ramonville, Accueil sur les ateliers techniques par les jeunes et leurs éducateurs puis présentation des formations professionnelles.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir