Contenu principal

Message d'alerte

Visite NEUVILLE en Haute Garonne a Muret inaugurant le mas des pyreneesSégolène NEUVILLE, Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, est venue une nouvelle fois en Haute-Garonne à l’invitation d’association et parlementaires. Une visite le temps d’une journée et d’inaugurer le MAS « L’Oustalet » à Saint-Alban puis le Mas « des Pyrénées », à Muret. Une visite que terminera en compagnie de Christophe ALVES, Maire adjoint en charge du handicap au sein SESSAD ACCES de Toulouse, géré par l'association CERESA. L’occasion pour la ministre de confirmé la relance d’un 4e plan autisme et d’échanger avec le personnel et de rencontrer les parents d'enfants accompagnés par cette structure.

Mas L'Oustalet Saint-Alban, Un chemin encore long...
La secrétaire d'État qui aura commencé cette journée a Saint-Alban ou elle inaugurés la Maison d'Accueil spécialisé (MAS) « L'Oustalet » géré par l’association Marie-Louise ou son président, Claude ROUS, et du Maire Raymond-RogerVisite NEUVILLE en Haute Garonne a Gratentour avec l association Marie Louise STRAMARE, avant de se rendre au siège social de celle a Grantentour. Un établissement ouvert en janvier 2015, qui accueille vingt-deux résidents, en situation de handicap psychique venant de l'hôpital psychiatrique marchant. Des établissements qui doivent fonctionner en collaboration afin de pouvoir à souligné la ministre lors de son discours que « l'hôpital n'est un lieu de vie pour personne».

Entouré du personnel et de nombreux bénévoles de l'association et quelques résidents elle aura également insisté sur l’importance de ces métiers « et d’inciter les jeunes à rejoindre ces professions extrêmement valorisantes ». Insistant sur l’importance d’une société inclusive « c’est-à-dire bâtir une société universaliste au-delà des différences, mais que ce qui nous rassemble doit être une même communauté celle d’une république solidaire ». Avant de finir sur l’importance des familles et des personnes handicapées elle-même, Ségolène NEUVILLE annonçant la mise en œuvre d’un plan polyhandicap ou celle d’un 4e plan autisme, ou celle-ci seront invité participé a sa construction.

Visite NEUVILLE en Haute Garonne a Muret inaugurant le mas des pyrenees devoilant la plaqueLa ministre qui aura profité de cette occasion pour soutenir la loi travail et qui reviendra sur « La notion d’emploi accompagnées comme ceux qui travail comme dans les ESAT afin qu’il puisse bénéficier d’un droit au retour dans le monde ordinaire » un moteur important précise-t-elle « pour le retour a l’autonomie ». Ségolène NEUVILLE qui a répondu à nos questions lors d’une interview disponible sur la Web.Tv tous comme la Directrice du MAS.

MAS des Pyrénées, à Muret, un lieu de vie et rencontre...
Une deuxième visite qui aura conduit Ségolène NEUVILLE au sein de la maison d'accueil spécialisée des Pyrénées (MAS) construite sur le site du centre hospitalier de Muret. D’un coût de plus de 8 M€, ce bâtiment ouvert depuis quelques mois accueil aujourd’hui 72 résidents, remplaçant comme l’indiquera le maire André MANDEMENT lors de son intervention.

La Secrétaire d’État entourée et accompagnée pour cette inauguration de la Directrice du centre hospitalier de Muret, Valérie PONS-PRETRE, des Députées socialistes, Catherine LEMORTON et Françoise IMBERT et Monique IBORRA. Natalie MADER, représentant la région avec Mme Monique CAVALIER pour l’ARS et du Sous-Préfet de Muret. Une visite de ce nouvel établissement qui permit à ces derniers de pouvoir bénéficier d’une immersion avec les résidents et le personnel et qui se terminera après les traditionnels discours.

Le Maire qui indiquera également la une crèche sur le site de l'hôpital en partenariat avec l’agglomération, le développement des services polyvalents d'aide et de soins à domicile du Sud toulousain et un projet d'un institut médicoéducatif. Juste avant, Valérie PONS-PRETRE avait rappelé dans son intervention que ceux projet était l’aboutissement d'une longue histoire celle de « sortir ceux qui sont les plus vulnérables d‘une vie sans espoir immobile et délétère par l'accompagnement et l'éducation permettant ainsi de redonner vie et espoir et d'éviter pour le personnel le syndrome d'usure dans des établissements inadaptés»

Ségolène NEUVILLE, qui aura salué les efforts et les progrès accomplis par l’hôpital de Muret en précisant « Oui, je sais il reste du chemin a parcourir, que tout n’est pasVisite NEUVILLE au mas des pyrenees en compagnie de residant parfait mes votre établissement et le témoignage de cette évolution et celle de l’amélioration du cadre de vie de ces personnes». Une exigence de qualité qui « au cœur des orientations faites par le président le 19 mai dernier ». La Secrétaire d’État qui aura également tenu a rappelé l’investissement de 260 M€ sur cinq ans sur l’offre médico-sociale. Avant de conclure en rappelant sa profession de médecin, mais aussi d’élue locale, « Notre société, notre république s’honorent lorsqu’elle agit en faveur de ces concitoyens en situation de vulnérabilité liée au handicap, à l’âge ou à une situation sociale difficile »

Une visite qui se terminera pour Ségolène NEUVILLE à la présentation musicale du groupe « Pourquoi Pas Nous » créé au sein du centre hospitalier est composée d'adolescents et d'adultes handicapés. Un groupe qui aura été chaleureusement applaudi !

Un atelier d’ateliers de percussion auquel participe en partenariat l'association «Samba Résille» afin de coordonner l'atelier. Objectif premier pour cette association, changer le regard souvent porteur de préjugé en invitant ces musiciens a des représentations face au public. Un groupe soutenu par la députée Catherine LEMORTON pour lequel par ces représentations publiques « ils proposent un spectacle de qualité et font ainsi considérer les membres de l'atelier avant tout comme des musiciens, et non comme des handicapés mentaux.

Sessad Acces Toulouse : « Nous sommes sur la bonne voie »
Visite NEUVILLE au Sessad Acces de Toulouse au cote du maire adjoint christophe alvesAssociation de parents d'enfants autistes réunis autour du Pr Bernadette ROGE en 2005, le Ceresa, gère deux structures d'accueil d'enfants autistes à Toulouse dont l’une situé dans le quartier de Lardenne, créée en 2007. Le Sessad Acces, bénéficie de l'appui d'une équipe de spécialistes de l'autisme. Douze éducateurs, deux orthophonistes, trois psychomotriciennes, cinq psychologues s'occupent de près de 40 enfants, et appliquent des techniques de prise en charge dites «éducatives». Soutenu par l’ARS, ce projet permis de combler avec le second établissement une unité d’enseignement ouvert en septembre 2014 n’a permis que partiellement de combler le manque de structure adaptée en Midi-Pyrénées.

Une association qui soutient également la formation des étudiants et la recherche scientifiques avec prochaine « la création prochaine de l’Institut Denver à Toulouse qui sera affilié avec un établissement similaire situé au États-Unis, autre projet la création d’une maison pour l’autisme » aura souligné, le Pr Bernadette ROGE après la visite de l’établissement avec la ministre.

Le président Ceresa, Bernard GAY, aura lui voulu insister lors de cet échange sur « l’immense chemin qu’il reste à parcourir et de nombreux enfants à pouvoir accueillir au vu de la longue liste d’attente ». Un président qui aura remis une lettre a la secrétaire d'état, refusant dans son discours de revenir sur les difficultés et les besoins des parents, mais de remercier la ministre pour sa visite. Bernard GAY qui aura néanmoins rappelé a celle-ci le « statut des parents aidants qui abandonne leurs travaux et qui loin d’être reconnu a leurs justes valeurs ». Avant de conclure sur une note positive « nous somme sur la bonne voie, nous espérons simplement que cela puisse continuer »

Christophe ALVES, Maire adjoint en charge du handicap et maire de quartier de Lardenne, qui sera revenu « Soutenir les vigilances autour de la santé mentale et Visite NEUVILLE au Sessad Acces de Toulouse avec un jeune garcon preparant un jus fruitcapitale, car elle est indice fort de la santé de notre société, l’autisme ne doit donc faire l’objet d’aucune dissimulation comme aucun handicap », un investissement auquel la ville de Toulouse et le Maire Jean-Luc MOUDENC, qui « demeure permanent ».

Prenant pour exemple de politique inclusive, les nombreux rendez-vous organisés comme celui de Ville et Handicap en 2015 intitulés « piétinons les préjugés ». Invitant la ministre a transformé l’adaptathon créée par le Club entreprise Toulouse Métrolpole au niveau national, ou encore le défilée de mode organisé lors de la journée de la trisomie 21 intitulée « mannequin d’un jour »dans la salle des illustres en mars 2016. Mais aussi une ville inclusive avec le vote prochainement d’un agenda d’accessibilité de près de 40 M€.

Une journée dont la Secrétaire d'État aura conclue en affirmant que ces établissements comme ceux gérés par l’association sont la preuve de l’excellence, « placée au cœur du 3e plan autisme 2013-2017 », félicitant le Pr ROGE, mais aussi les parents pour leurs travaux, « une reconnaissance internationale auquel vous participé également comme celle de l’institut Pasteur, alors oui il reste beaucoup a faire et nous le ferons ensemble avec l’élaboration du 4e plan autisme ». La ministre qui a confirmé l’attribution a l’association d’une somme de 323 000 € sur la réserve ministérielle afin de faire « face aux demandes des parents et d’accompagner plus de parents, avec l’objectif pour tous ces enfants d’aller a l’école, de progresser et d’avoir une vie professionnelle ».

Ségolène NEUVILLE s’adressant aux parents en affirmant « Alors oui il y a encore des remises en cause ou querelle de chapelle, mais nous sommes maintenant sur la bonne voie, mon objectif étant que la France devienne un pays exemplaire en matière d’autisme et que tous ces enfants puissent bénéficier de ces structures d’excellence »

 Stéphane LAGOUTIERE

  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir