Contenu principal

Message d'alerte

Ouverture des journees nationale des SESSAD a Montpellier le 17 octobre 2017La Secrétaire d’État Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion c’est rendu aujourd’hui en déplacement dans l’Hérault (34) afin d’ouvrir les Journées nationales des Services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) à Montpellier qui ont lieu du 17 au 19 octobre 2016. Ségolène NEUVILLE qui aura visité a cette occasion l’Institut médico-éducatif (IME) Le Château d’Ô. L’occasion pour la ministre de rappeler son engagement personnel, mais aussi celui du gouvernement lors de son discours. Annonçant notamment le financement de 11 place pour le SESSAD de Juvignac dans l’Hérault.

Un secteur en recherche d’identité...
Une visite qui débuté par l’ouverture des journées nationales des SESSAD, Ségolène NEUVILLE aura lors de son discours d’ouverture de ces journées à tenu a indiqué devant plus d’un millier de participants, au Corum de Montpellier. L’occasion pour ces organisateurs de faire le point sur de nombreuses questions comme celle des mutations sociétales, les Politiques publiques ou encore la question : SESSAD et école inclusive : de la coopération à la coresponsabilité. Des journées ou de nombreuses discussions sont prévus autour dix ateliers abordant chacune des questions sur les objectifs, les coopérations ou encore le travail avec les familles et le partage d’information.

Lors de son discours Ségolène NEUVILLE aura tenu souligné du rôle des SESSAD, dont la thématique était placée pour cette 12e édition d’ailleurs sur sujet, « Je suis convaincu que cette place est tout à fait essentielle (...Et dans cette dynamique le rôle des SESSAD est renforcé, c’est votre rôle d’aider les enfants, les familles et leur entourage.». En précisant que les SESSAD devaient pour ce faire s’appuyer des « principes qui doivent aujourd’hui se généraliser dans le secteur médico-social : l’ouverture au milieu ordinaire, l’approche individualisée des besoins, la coopération ».

La ministre qui reviendra quelques instants sur les professionnels, la réforme de la formation des travailleurs sociaux, initiée par le Plan d’action en faveur du travail social et du développement social. Un rapport que vient de lui remettre le CPC (v.article). Rappelant également la réforme de la tarification des établissements et services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap. « C’est une réforme de long terme (...) pour construire les réponses sur mesure dans le cadre des plans d’accompagnement globaux. Une présentation des avancés sur lequel la ministre qui été le principal de son intervention...

Avant de conclure que « Rendre l’ensemble de la société plus accueillante c’est avant tout changer le regard porté sur le handicap, sur toutes les différences. La société plus inclusive, c’est une société fraternelle qui considère les différences comme une partie d’elle-même et est attentive aux plus vulnérables » était une obligation, reste que contrairement a ces affirmations les citoyens en situation de handicap trop souvent le sentiment d’être abandonné à leur sort et que l’Unapei, « Estimant le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, ne permet toujours pas de répondre aux attentes et à l'accompagnement des personnes handicapées sans solution d'accompagnement adapté. Sans réaction des députés, elles resteront une fois encore en marge de notre République ».

Ségolène NEUVILLE a la rencontre d’un établissement...
Actuellement le plus important du département par son nombre de places, L’IME du Château d’Ô à Montpellier, n’en demeure pas moins complet a ce jour, accueillant des enfants et adolescents déficients intellectuels, présentant dans Visite a L IME Le Chateau d O dans l Herault qui accompagne des enfants deficients intellectuelsla grande majorité des troubles associés comme l’épilepsie, troubles de la personnalité, ou celle lié a l’autisme, mais aussi des troubles auditifs ou moteurs.

Un établissement qui a pour rôle de dispenser à ces enfants et adolescents une éducation et un enseignement spécialisés prenant en compte les aspects psychologiques et psychopathologiques ainsi que le recours à des techniques de rééducation. La ministre qui a rappelé son engagement vis-à-vis de cet établissement soulignant que celui-ci avait bénéficié « en 2014 de 294 000 euros issus de la réserve nationale de Ségolène NEUVILLE pour permettre un renforcement de la section « troubles du spectre autistique », qui a pu se traduire par l'accueil de 7 enfants supplémentaires dès la rentrée 2015 ».

La prise en charge des plus jeunes...
La ministre qui a l’occasion de cette visite a fait plusieurs annonces dont celle du financement sur sa réserve ministérielle de 11 places supplémentaires pour le service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) Denver de l'Ombrelle à Juvignac, dans l'Hérault (34), pour un moment total de 484 000 €

Des places destinées à des enfants de 12 à 48 mois pour lesquels une problématique de diagnostic de troubles du spectre de l'autisme est suspectée. Avec pour objectif selon la ministre de mettre en place d’un accompagnement dès le plus jeune âge, basé sur des méthodes développementales, comportementales et éducatives.

Une visite de L’IME du Château d’Ô à Montpellier, ou elle aura tenu a souligné que cette « Cette structure, extrêmement innovante, va permettre de soutenir l'accueil de ces très jeunes enfants dans des dispositifs de droit commun comme les crèches, et de préparer leur entrée en école maternelle. Elle aura également un rôle capital dans la formation des parents et l'accompagnement à domicile, afin de faciliter la communication et les apprentissages ». Les places devraient voir le jour dès le mois de décembre selon la ministre.

Des nouveaux locaux inaugurés en Occitanie...
Les nouveaux locaux du SESSAD Paul Soulié ont été officiellement inaugurés en début de semaine, en présence des élus et des responsables de l'association Reso qui regroupe 36 établissements sur trois départements le Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne et Ariège, qui accueillent 2200 personnes. À Montauban, depuis septembre 2016, les familles et les enfants disposent de locaux flambant neufs, situés 6 rue Jeanne d'Arc, sur le site de l'ancienne usine à cornichon. Le président de l’Association qui avait tenu a souligné l’immense défi a relever au sein de la nouvelle région Occitanie.

La Rédaction

Sources : Secretariat d’État Ségolène NEUVILLE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir