Contenu principal

Message d'alerte

La secrétaire d'Etat en charge du handicap le 3 mai a l'ambassade de France au Royaume UnisIls seront aux finales 29 ministres et des secrétaires d’État à l’image de Sophie CLUZEL en charge du handicap qui se rendra ce 17 à Asnières en Île-de-France, à la rencontre des Français, pour une expliqué la politique du gouvernement. Une opération baptisée, « les rencontres du gouvernement », qui semble-t-il risquée, face à une agitation sociale et de la confirmation de l’accord de toutes les organisations pour la manifestation du 26 mai prochain.

Alors que la Ministre des transports Élizabeth BORNE sera, elle accueillit certainement chaudement à Toulouse, Gérard COLOMB le ministre de l’Intérieur sera à Fresnes (Val de Marne), ou le ministre de l’Économie Bruno le MAIRE, à Pessan (Gers). Laura Flessel en charge des sports sera elle à Saint-Michel-sur-Orge, des visites dans la majorité des cas au sein de territoires et des villes moyennes là où la colère et l’incompréhension semble la plus forte !

Opération de séduction ou d’écoute ?
Une opération organisée a la demande du Président de la République Emmanuel MACRON, faut-il voir là le désir du Chef de l’État d’enfin commencé à entendre les Français, ou s’agit-il tout simplement d’une « vulgaire opération de propagande » comme l’affirme certains ? De son côté, le secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement Benjamin GRIVEAUX affirme que « l’esprit de l’exercice » n’est pas « de dire à quel point c’est formidable ce que l’on fait » en d’autres termes l’importance « d’une plus grande pédagogie » mais aussi de souligner « qu’il y a encore quatre années d’action à venir ».

Reste que certains risquent d’avoir beaucoup de mal a convaincre. Comme pour Sophie CLUEL qui débutera sa visite a N vous pour a la MDPH de Nanterre avant d’arriver devant les journalistes et plusieurs personnes inscrites à l’annonce de sa présence. La plainte adressée par un collectif Urgence Handicap, devant le conseil de l’Europe déplorant la violation des droits fondamentaux des personnes handicapées est à l’image des promesses non tenues du chef de l’État. Ce dernier qui faut-il le rappeler lors des élections présidentielles avait pourtant affirmé « mettre la politique du handicap au cœur des priorités de son quinquennat ».

À noter que seuls trois membres du gouvernement seront absents. Le Premier ministre Édouard PHILIPPE, le secrétaire d’État aux relations avec le Parlement Christophe CASTANER, missionné pour L’émission politique de France 2, et Julien DENORMANDIE, secrétaire d’État à la cohésion des territoires, retenus en commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir