Contenu principal

Message d'alerte

Valérie Létard Sénatrice du Nord et ancienne Secrétaire d'État à la Solidarité, sur les bancs des ministres en 2009Valérie LETARD, Sénatrice du Nord et ancienne Secrétaire d'État à la Solidarité, a interpellé Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées, au cours des questions d'actualité sur le 3e plan autisme et, cela en marge du colloque autisme organisé au Sénat ce même jour.

La Sénatrice demandant à la Ministre de relayer sa requête au Président de la République afin qu'il se saisisse de la cause de l'autisme et qu'il lance, sous son autorité, un grand plan national, à l'instar du Plan Alzheimer.

Si personnes ne conteste l'évidence situation de détresse rencontrée par des milliers de familles, les prises en charge inadaptées, les accompagnements inexistants appellent, selon Valérie LETARD, l'urgence à agir.

Faut-il rappeler que Valérie LETARD, avait alors reconnu lors de la remise de son rapport d'évaluation du plan autisme 2008-2012 le manque de dynamique de celui-ci et le manque cruel de place comme la formation des professionnels. Une situation que le gouvernement précédent n'a pas véritablement lui non plus prit soin de répondre totalement.

Les familles au cœur des concertations

Marie-Arlette CARLOTTI qui a elle répondu a la Sénatrice en reconnaissant l'importance d'une discussion sur sujet « Nous devons mieux en parler, plus en parler, et le colloque de ce matin ici même en était l'objectif l'année 2012 a vu consacrée Grande cause national, l'année 2013 verra consacrée le 3è plan autisme dont j'ai la charge » La ministre d'insister sur le point de la concertation en particulier avec les familles qui le « Connaisse le handicap de très près qui en souffre a la fois se baser sur les plans précédent qui ont apporter des choses en tirer les conséquence (...) mais faire véritablement un travail avec elle je me suis engagé ce matin devant vous auprès d'elles pour que nous le fasions tous ensemble »

Marie-Arlette CARLOTTI, la ministre qui lors de sa réponse reviendra également sur les point principaux du 3e plan autisme qui sont la recherche, la formation pour les enfant et adultes et l'offre de soin. La ministre qui a aussi insisté lors de sa réponse sur le fait que toutes les solutions et les bénéfices réalisés par les différentes méthodes seront étudié. La ministre qui a sans doute voulu envoyer un message au secteur de la physiatrie dont la méthode reste aujourd'hui encore fortement critiqué par la majorité des associations. La ministre de conclure en confirmant que le plan devrait être annoncé début 2013 après une large consultation...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir