Contenu principal

Message d'alerte

Pierre Mauroy dans son bureauPremier chef de gouvernement, il sera aussi le premier des socialistes à rejoindre Matignion sous la Ve République après l'élection de François MITTERRAND. Un poste qu'il conservera pendant plus trois ans auteur des premières grandes reforme de la gauche. Pierre MAUROY à qui le Chef de l'État actuellement en voyage au Japon a rendu hommage avant d'annoncer qu'un hommage national sera rendu aux Invalides.

Une vie de militant politique sans concessions

Né le 5 juillet 1928 à Cartignies, Pierre Mauroy est l'aîné d'une famille de sept enfants, l'homme dont le parcours commencera avant les dorures de Matignion aux jeunesses socialistes ou il adhère a l'âge de 16 ans et dont il sera secrétaire national entre 1955 et 1959 période ou il fondera également en 1951 la fédération d'éducation populaire Léo Lagrange. Dix ans plus tard, il devient premier secrétaire de la fédération socialiste du Nord et accède, en 1963 aux responsabilités nationales au sein de la SFIO.

Nommé Premier ministre après la victoire de François Mitterrand en 1981, Pierre Mauroy fut jusqu'en 1984, où Laurent Fabius lui succède, il dirige trois gouvernements d'Union de la gauche. Parmi les réformes majeures de ces trois années, on retiendra bien sûr, l'abolition de la peine de mort, les lois de décentralisation, la cinquième de congés payés, mais aussi les 39 heures et la mise en place de l'impôt sur la fortune.

Pierre Mauroy, c'est aussi l'homme du Nord. Maire de Lille entre 1973 et 2001, député du Nord (1973-1981, 1986-1992), président du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (1974-1981), il marquera durablement l'histoire de sa ville et de sa région. Instigateur notamment du tunnel sous la manche.Une vie politique qu'il conclut après son passage a Matignion il deviendra de 1988 à 1992, le Premier secrétaire du PS avant d'être élu à la tête de l'internationale socialiste de 1992 à 1999.

L'hommage de la nation a l'homme politique

Lundi 10 juin est prévu un hommage national aux Invalides, par le Président de la République et Jean-Marc Ayrault. Après quoi le corps reviendra à Lille où le cercueil sera présenté pour que les Lillois puissent lui rendre un dernier hommage. Un hommage républicain lui sera également rendu pendant la semaine avant les obsèques qui devraient avoir lieu à la cathédrale. Par ailleurs la mairie de Lille restera ouverte tout au long de ce weekend et des livres d'or seront à disposition des Lillois dans les mairies de quartier.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir