Contenu principal

Message d'alerte

Segolene NEUVILLE_au_mircro_lors_de_la_conference_de_simplificationLa secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'Exclusion, Ségolène NEUVILLE, a annoncé ce lundi 1er juin à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'initiative de Thierry MANDON, secrétaire d'État en charge de la Réforme de l'État et de la Simplification, quelques mesures de simplification en matière de handicap. Par exemple la mise en place d'un simulateur des droits, de la simplification des courriers-types des institutions. 

Mais également l'allongement de 2 à 5 ans concernant la prestation de l'AAH pour les personnes handicapées ayant une invalidité inférieure à 80% passera de 2 à 5 ans pour son renouvellement, ou encore, le transfert des données entre la Caisse d'allocation familiale (CAF) et la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph). Des mesures qui seront effectives d'ici à la fin de cette année.

La simplification est en marche. Alors que les démarches administratives sont souvent très lourdes, la secrétaire d'État en charge du Handicap et de la lutte contre l'Exclusion, Ségolène NEUVILLE, à annoncé quelques mesures de simplification concernant la lutte contre l'exclusion et le handicap. Pas moins de 11 mesures ont été pensées pour vous simplifier la vie en matiere de handicap selon la Secretaire d'Etat, sur un document qui en compte 40 mesures.

En matière de Lutte contre l'Exclusion, Ségolène NEUVILLE a annoncé la mise en place d'un simulateur des droits qui permettra à tous via le numérique de savoir si vous avez le droit à l'aide au logement, à l'allocation adulte handicapé, au RSA ou à la CMU. Cet outil sera expérimenté dans deux territoires mais non déterminés à ce jour. Il sera généralisé d'ici à la fin de l'année.

Simplification des courriers-types des institutions par le Conseil national de la lutte contre l'exclusion

De plus, le Conseil national de lutte contre l'exclusion a constaté la complexité des courriers-types envoyés par les institutions. Elle a alors confié à ce huitième collège ces courriers afin de les rendre plus simples pour tout le monde. Maintenant qu'en est-il pour le monde du handicap ?

La première est de faciliter le transfert de données entre la Caisse 'allocatio familiale et les Maisons départementales des personnes handicapées. Comme le rappelle la secrétaire d'État, Ségolène NEUVILLE : « jusqu'à présent, les personnes en situation de handicap devaient apporter des pièces justificatives avec le dossier à la Mdph puis les rapporter mêmes documents ensuite à la CAF. Désormais, il y aura transmission des données et les personnes n'apporteront qu'une seule fois leur dossier à la Mdph ».

Ségolène NEUVILLE : « Ce sont des petites avancées qui font au total une grande mesure mais il y a encore beaucoup de choses à faire »

L'autre concerne l'allongement de l'Allocation adulte handicapé de type 2 qui passera de deux à cinq ans. Enfin, un système de tiers-payant sera mis en place lors de l'utilisation de l'aide technique. Auparavant, c'était à la personne handicapée d'avancer l'argent lors de l'achet de matériel ou d'un fauteuil roulant, désormais, les conseils départementaux pourront décider d'avancer la somme.

« Ce sont des petites avancées qui font au total une grande mesure mais il y a encore beaucoup de choses à faire », nous a confié Ségolène NEUVILLE. « Notamment sur l'allongement de l'allocation adulte handicapé inférieur à 80% passera de 2 à 5 ans, ou encore l'allongement de la validité du certificat médical lors de la constitution d'un dossier auprès de la Mdph passera également de trois à six mois. On veut avancer par palier et on pourra voir si cela fonctionne. »

Par ailleurs, la secrétaire d'État veut également mettre en place une carte inclusion mobilité. Actuellement, il existe deux cartes, l'un pour le stationnement des véhicules et l'autre prioritaire pour les transports en commun. Des simplifications qui, pour la plupart, seront effectives à la fin de cette année.

Par Romain BEAUVAIS

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir