Contenu principal

Message d'alerte

Segolene NEUVILLE et Patrick KANNER entoure de jeune en situation de handicap du service civiqueDiscuté et voté votée au Sénat et sera débattue la semaine prochaine à l'Assemblée nationale. Les ministres Patrick KANNER et Ségolène NEUVILLE, vient d'annoncer le lancement prochainement d'une campagne pour inciter davantage de jeunes handicapés à s'engager dans des missions de service civique, qui va leur être ouvert jusqu'à 30 ans au lieu de 25 ans, ont annoncé aujourd'hui les ministres Patrick KANNER et Ségolène NEUVILLE.

Des jeunes handicapés qui ne représentent actuellement 0,5% des missions de service civique selon le ministre avec des associations qui réclament avant tout une politique globale comme l'affirme Jean-Louis GARCIA président de l'APAJH dans un twist.

C'est quoi le service civique ?

Lancé en 2010, le service civique permet aux 16-25 ans d'effectuer une mission d'intérêt général de six à douze mois, indemnisée 573 € nets par mois, auprès d'associations, de collectivités ou de services publics (hôpitaux, écoles ...). Une limite d'age dont Ségolène NEUVILLE, secrétaire d'État aux personnes handicapées, a souligné qu'un amendement de la sénatrice PS Claire-Lise CAMPION à l'ordonnance sur l'accessibilité repoussait à 30 ans l'âge limite pour les jeunes handicapés, comme annoncé à la Conférence Nationale du Handicap en décembre 2014.

De son côté le ministre de la Jeunesse et de la vie associative a lui souligné que l'objectif étant d'accueillir au total « 70.000 jeunes en service civique fin 2015 » et « 150.000 débuts 2017 », contre 35.000 en 2014. Patrick Kanner ayant estimé dans une conférence de presse que cette progression ne devait « pas laisser sur le bord du chemin les jeunes en situation de handicap ». Une solution dont certaines associations n'hésitent pas à déclarer que le véritable objectif du gouvernement étant de faire baisser de façon temporaire et artificielle un taux de chômage qui ne cesse de progresser et atteint aujourd'hui plus de 23 %.

Parmi six jeunes conviés au ministère de la Jeunesse, Marine-Jade, 26 ans, a expliqué qu'elle souffrait d'un handicap psychique entraînant une grande fatigabilité. Lorsqu'elle a effectué son service civique l'an dernier à la Ligue de l'enseignement à Paris, ses horaires ont pu être limités à 24 heures par semaine.

Un service civique relance le 5 fevrier 2015, par François HOLLANDE qui après les attentats de janvier, avait esquissée, la mise en place d'un «service civique universel pour les jeunes». Annoncant également la création d'une «réserve citoyenne pour tous les Français». Mais écartant l'idée d'un service civique obligatoire. «Si on devait aller vers un service civique obligatoire, le peuple devrait être consulté», avait-t-il souligné.

Lancement d'une campagne d'information

Dès l'adoption définitive de l'ordonnance, le gouvernement lancera une campagne d'information pour faire connaître ce changement aux jeunes, et aux structures susceptibles de les accueillir. Une application qui se verra confier le président de l'Agence nationale du service civique, François CHEREQUE, afin notamment d'améliorer leur accueil: adaptation du site internet de l'agence, formation de tuteurs, information des structures accueillantes. Celles-ci peuvent désormais percevoir des financements du Fonds d'insertion pour les personnes handicapées dans le secteur privé (Agefiph), comme du fonds destiné à la fonction publique (FIPHFP). Le service civique a accueilli en 5 ans 375 jeunes handicapés, dont 150 l'an dernier et probablement plus de 200 cette année, a précisé M. CHEREQUE, « Nous pouvons faire beaucoup mieux ».

La Rédaction

Sources : AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir