Contenu principal

Message d'alerte

Ce qui change a compte du 1er juillet 2015 - illustrationComme chaque année le 1er juillet marque une marquée par des changements qui pourront avoir un impact sur votre portefeuille et votre vie au quotidien, France Handicap Info revient sur les principales modifications qui entreront en vigueur ce mercredi. Avec une petite révolution pour les allocations créée en 1945 et pour lequel les revenus n'étaient pas pris en compte ce qui sera désormais le cas. Quant aux allocataires de l'AAH et des pensions d'invalidité, ils devront attendre octobre 2015.

Solidarité quelques changements

Allocation familiale une révolution...

C'est véritablement l'un des grands changements en matière de politique sociale de l'année 2015, les allocations familiales qui prenaient en compte le nombre d'enfants depuis sa création en 1945 seront également calculées sur les revenus des parents. Une mesure fortement contestée par les associations familiales. Ainsi un couple qui dispose de plus de 6.000 € nets par mois baissera de 129 à 65 €, au-delà de 8000 € elles seront divisées par quatre. Une mesure qui devrait concerner près de 505 000 foyers soit environ 10 % selon la CAF

revallorisation des Indemnité chômage...

Près de 1,6 million de demandeurs d'emploi verront leurs indemnités revalorisées de 0,3 %. Ils représentent 63 % des bénéficiaires de l'assurance chômage. L'allocation minimale passera ainsi de 28,58 € par jour à 28,67 €. La hausse s'applique aussi à la partie fixe des allocations d'aide au retour à l'emploi. Elles passeront de 11,72 € à 11,76 €. Elle s'ajoute à la partie proportionnelle de l'allocation qui équivaut à 40,4 % de l'ancien salaire", précise l'Unédic. Une revalorisation qui touchera également certains travailleurs handicapées inscrit a Cap Emploi dont il faut rappeler que le taux de chomage a atteint près de 23 %.

Pension Invalidité et AAH et PCH...

Le plan d'économies de 50 Mds€ de Manuel VALLS approuvé par Assemblée en 2014, fait que la prochaine augmentation pour les pensions d'invalidité avant le 1er octobre 2015 après la dernière réévaluation de 2 % au 1er septembre 2014, une mesure qui touche 550 000 personnes en France dont la capacité de travail est réduite d'au moins deux tiers. l'APF qui réclame depuis des années la création d'un « revenu d'existence » au moins égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations », pas question de se réjouir. Une progression au final de 0 pour ces millions d'allocataires déjà en dessous du seuil de pauvreté.

Prise en charge et prévention Santé

Prise en charge d'un nouveau teste contre le SDA

Le ministère de la Santé a annoncé la vente en pharmacie d'autotests de dépistage à partir du 1er juillet. À partir d'une goutte de sang, ils doivent permettre de savoir en quelques minutes si une personne est positive ou non au VIH. Une plate-forme téléphonique sera également ouverte pour accompagner dans leurs démarches les utilisateurs de ces autotests.

Amiante une protection renforcée...

Toujours dans la santé, mais dans le domaine professionnel, conformément à un décret de mai 2012, la valeur limite d'exposition professionnelle (VLEP) aux matériaux cancérigènes, qui était de 100 fibres par litre est abaissée à 10 fibres par litre. Selon l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), l'amiante interdit depuis 1997, reste encore bien présent dans de nombreux bâtiments, responsable chaque année de près de 5.000 maladies reconnues comme étant liées au travail. (cancer du poumon, plèvre, mésothéliomes ...).

Tiers payant pour les ACS...

Annoncé le 29 juin dernier par Marisol TOURAINE, le décret a été publié au journal officiel (v.article), jusqu'à présent l'ACS permettait aux patients d'avancer uniquement les frais de la part mutuelle, une somme qu'ils n'auront en principe plus à débourser. Des médecins voient d'un mauvais œil ce nouveau dispositif et les syndicats les encouragent vivement à le boycotter. 1,2 million de personnes seront concernées par ce changement.

Rappelons que l'Aide a la complémentaire santé (ACS) permettait aux patients d'avancer uniquement les frais de la mutuelle. Elle s'adresse aux personnes qui touchent des revenus modestes, entre 720 € et 900 € par mois. Une aide que ne touche pas la très grande majorité des personnes bénéficiaires de l'AAH puisque tous les revenus y compris les allocations familiales sont pris en compte. Un simulateur est disponible en ligne, pour choisir parmi les 10 contrats types retenus. Fin 2015, l'objectif est de toucher 1,3 à 1,4 million de personnes.

Le Vapotage interdit sur les lieux de travail...

Si la mesure n'entre pas officiellement à compter du 1er juillet contrairement a l'interdiction de fumer sur les airs de jeu pour enfant avec la « vraie cigarette ». Le gouvernement et Marisol TOURAINE a annoncé sur France Inter que dans la cadre de son plan anti-tabac, prévoit d'interdire l'usage de la e-cigarette dans les espaces collectifs de travail. « La priorité pour moi, c'est d'éviter que le geste de fumer soit banalisé, soit considéré comme un geste de séduction, un geste d'appartenance à un groupe », a tel précisé.

Des consommateurs mieux informés...

Conformément au règlement européen, les restaurateurs devront indiquer à leurs clients la présence de 14 substances allergènes présentes dans les aliments proposés. Une mesure qui sera aussi mise en place dans les pharmacies où ceux-ci devront

Économie et mesure diverse

Une baisse des tarifs du gaz...

Les tarifs réglementés hors taxes du gaz vont baisser en moyenne de 1.3 %. Ces derniers ne cessent de reculer depuis le mois d'avril du fait du repli des prix du gaz naturel sur le marché à expliquer la commission de régulation de l'énergie (CRE).

Changement des tarifs de parking...

Autre nouveauté : le passage à la tarification au quart d'heure pour les parkings, qui met fin à la facture par heures indivisibles. Une mesure "censée améliorer la vie quotidienne des Français", affirmait Benoît HAMON, alors ministre de l'Économie sociale et solidaire, lors de son adoption. Une mesure qui n'aura au final que très peu de conséquences voir pas bénéfique comme le dénonce L'UFC-Que Choisir, l'association qui révèle une augmentation des tarifs "anticipée" en deux ans. Passant de 1,90 € en 2013 à 2,04 € en 2015, « soit une augmentation de 7,4 %, sans aucun rapport avec l'inflation de 0,8 % sur la même période », remarque l'association.

Oreillette, Sandwich ou maquillage désormais interdit...

Le kit mains libres rejoint le téléphone, c'est-à-dire en dehors de la voiture, de la moto ou même du vélo. L'amende si le conducteur est surpris en pleine communication via une oreillette sera de 135 € et un retrait de trois points sur le permis de conduire. Seule la connexion Bluetooth est acceptée. Tout comme la pour la musique à fond avec une amende de 75 €. Toujours dans le cadre du plan anti tabac la cigarette sera désormais interdite à bord lors de la présence d'enfants de moins de 12 ans. À noter aussi le taux de réduction d'alcool pour les jeunes conducteurs le taux passe désormais de 0.05 à 0.02.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : AFP

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir