Contenu principal

Message d'alerte

MDPH du Departement de La MDPH des Deux Sevres a NiortAlors que l'État demande aux collectivités territoriales de faire des coupes franches dans leur budget, le handicap pourrait bien perdre gros dans cette histoire. Pas si sûre semble vouloir répondre Marisol TOURAINE et Ségolène NEUVILLE qui ont annoncé ce mercredi 8 juillet l'attribution de 4,2 M supplémentaires aux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Une offre qui ne semble pas convaincre le président de l'association des département de France.

C'est pourtant, une vraie bouffée d'oxygène pour les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Alors qu'entre 2013 et 2015, la contribution annuelle de la CNSA aux MDPH sera passée de 60 à 68 millions d'euros. Et pour l'exercice 2015, il dépassera 72,4 millions puisque la CNSA a annoncé une contribution de 4,2 millions supplémentaires aux MDPH selon le communiqué du Ministére.

Cette décision, prise par Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, illustre l'engagement du gouvernement pour soutenir l'activité des MDPH et ainsi améliorer concrètement la situation des personnes en situation de handicap dans notre pays.

Marisol TOURAINE  « Les MDPH jouent un rôle indispensable en direction des personnes en situation de handicap »

Cette enveloppe supplémentaire permettra aux MDPH d'assumer pleinement leur rôle quotidien au service des personnes en situation de handicap. Grâce à cette nouvelle contribution, elles pourront en outre participer activement à la mise en œuvre de la feuille de route pilotée par Marie-Sophie DESAULLE à la suite suite du rapport « Zéro sans solution », pour qu'aucune famille, aucune personne en situation de handicap ne se retrouve sans solution.

« Les MDPH jouent, au quotidien, un rôle indispensable en direction des personnes en situation de handicap. En apportant ce soutien financier supplémentaire, l'Etat reconnaît l'importance du service rendu par ces structures, mais aussi la nécessaire évolution de leurs missions. », a déclaré la ministre de la santé Marisol TOURAINE, dans un communiqué.

 « L'abondement voté par la CNSA permettra aux MDPH de faire face à l'augmentation continue de leur charge de travail pour se recentrer sur leur cœur de métier : l'accueil des personnes en situation de handicap dans leurs démarches et demandes », a ajouté la secrétaire d'État en chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, Ségolène NEUVILLE. Désormaisavec l'allongement de l'Allocation adultes handicapés (AAH) et la création d'une crte de mobilité unique, les MDPH auront davantage de moyens pour aider au moieux les personnes handicapés qui représentent aujourd'hui près de 12 millions de personnes en France.

La Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir