Contenu principal

Message d'alerte

Journée chargée pour la Secrétaire d'État, Marie-Anne MONTCHAMP sur les terres alsaciennes le 19 mars dernier. Une visite sur le terrain entouré d'élus locaux très fiers d'accueillir la représentante du gouvernement et qui verra cette journée ponctuée de rencontres culturelles avec la représentation exceptionnelle de fichu serpent et la
La Secrétaire d'État a la solidarité Marie Anne MONTCHAMP lors de sa visite a Sélestat dans le Bas-Rhin, ici a la Mairie ou lui est présenté la charte ville handicapLa Secrétaire d'État a la solidarité Marie Anne MONTCHAMP lors de sa visite a Sélestat dans le Bas-Rhin, ici a la Mairie ou lui est présenté la charte ville handicapvisite qui se conclura à l'Esat du Haut-Koenigsbourgpar un repas préparé par les travailleurs handicapés dans la nouvelle cuisine voulue par l'Adapei du Bas-Rhin.

Une journée pour lequel la délégation ministérielle aura commencé à Salvat, et ce dans le cadre de la charte vile et handicap ou celui-ci a trouvé de véritables réponses. Marcel BAUER et son équipe, qui œuvrent depuis longtemps pour rendre la ville accessible à tous ses habitants, ont présenté celui-ci à la Secrétaire d'État. La visite ayant commencé à l'Hôtel de Ville, l'occasion pour Marie-Anne Montchamp de découvrir en images les grands projets menés par la Ville en matière d'accessibilité aux personnes handicapées, mais aussi la présentation de la charte. Cette dernière recense ainsi les actions menées en faveur des personnes handicapées au sein de la municipalité dans les domaines de la culture, du sport, de la voirie et de la vie professionnelle afin de les rendre lisibles aux yeux de ses habitants.

« J'apprécie votre approche, a déclaré la ministre aux élus sélestadiens, vous n'avez pas choisi la simplicité en vous attaquant à des sujets complexes. Vous avez pensé l'usage et le parcours d'accessibilité d'une personne handicapée en ville. C'est là la preuve d'un travail de l'intelligence collective, entre élus, associations et commerçants ». Marie-Anne MONTCHAMP qui a pu également dialoguer avec Adamo SAYAD, de la compagnie Art'sourds, qui a signé la charte pour les personnes sourdes ou malentendantes.

De l'Escapade culturelle a la cuisine collective...

La ministre qui poursuivra sa visite avec la représentation exceptionnelle « de fichu serpent, » spectacle d'ombre et de lumières, musical et pictural d'une rare finesse, joué et mis en scène par des artistes handicapés et des éducateurs à l'Ésat l'Évasion. Moment de détente pour laquelle Marie-Anne MONTCHAMP accompagné Albert STRICKLER, directeur de l'Évasion qui souhaite étendre pour lequel il espère obtenir le label Culture et handicap. « La mixité est de mise ici, » a t-il revendiqué auprès de la ministre, « dans la salle, sur la scène et dans les coulisses cette salle de l'Évasion est une vitrine, mais il n'y a pas de vitrine sans boutique ». Avant de conclure qu'un tel projet ferait de l'Évasion un pôle d'information et de formation. « Alors, nous serons dans l'humanisme des temps modernes.» Marie-Anne MONTCHAMP lui ayant assuré de le soutenir auprès de Frédéric MITTERRAND.

Une journée sur le thème du handicap que terminera Marie-Anne MONTCHAMP par la visite au sein de l'Esat du Haut-Koenigsbourg ou elle déjeuner dans l'établissement dont la cuisine vient d'être rénovée. Un équipement installé grâce à l'Adapei du Bas-Rhin pour y développer une activité de restauration collective. « En 2008, nous avons décidé de faire des opérations non délocalisables, comme la blanchisserie et maintenant la cuisine », à résumer le président de l'Adapei, Roland HIRLE. Établissement médico-social qui accueille aujourd'hui 110 travailleurs handicapés mentaux. Marie-Anne MONTCHAMP qui a peu avant son départ a salué le travail effectué dans ces ateliers « protégés, d'où sortent des produits avec zéro défaut et dans les temps. Il faut que nos compatriotes ordinaires prennent conscience de l'apport du secteur protégé, ouvert, utile et qui participe à l'effort de tous »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir