Contenu principal

Message d'alerte

Christelle PRADO, présidente de l'UNAPEI à l’occasion du 51e congrès 2012 ©UNAPEI Après de nombreuses années de revendications et de sensibilisation à la mise en accessibilité de l'information pour les personnes handicapées mentales, l'UNAPEI est enfin entendue ! Le gouvernement de Jean-Marc AYRAULT transcrira son discours de politique générale, qu'il prononcera demain, en facile à lire et à comprendre pour les personnes handicapées mentales. Une avancée qui le sera vraiment quand le principe sera alors généralisé dans la pratique, mais une avancée qu'il convient de saluer tout de même. Le discours de Jean-Marc Ayrault sera donc le premier véritablement accessible aux personnes handicapées mentales.

Un résultat rendu possible suite a la visite rendue a Marie-Arlette CARLOTTI ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion par la présidente de l'UNAPEI Christel PRADO. Rencontré le 20 juin dernier comme elle lui avait promis lors de son intervention le 1er juin au congrès de l'association, la ministre aurait fait part a la présidente, du désir du gouvernement de se rendre plus accessible aux personnes handicapées mentales.

Cette première étape doit faire naître des réflexes au sein de l'ensemble des ministères. Si l'UNAPEI, avec l'implication de personnes handicapées mentales, a accepté de mettre le pied à l'étrier du gouvernement pour sa mise en accessibilité en transcrivant le discours de Jean-Marc Ayrault, il faudra que par la suite, les ministères se saisissent des règles pour se rendre eux-mêmes accessibles. « La démarche d'accessibilité pour les personnes handicapées mentales est enfin comprise. Nous sommes heureux de voir notre cause entendue. Nos concitoyens handicapés mentaux vont désormais accéder à l'information comme tout le monde. C'est une première étape qui doit être saluée et déployée dans toutes les administrations d'État et territoriales » déclare Christel Prado.

Des règles européennes de mise en accessibilité des informations écrites pour les personnes handicapées mentales qui sont décrites faut-il le rappeler dans un document de référence : Le « Pathways ».

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir