Contenu principal

Message d'alerte

La Sante au travail en FranceA ce jour, la FNATH a rencontré sur la thématique particulière de la santé au travail et de l’indemnisation des victimes du travail, les équipes de campagne de quatre candidats celle de Nathalie ARTAUD, François FILLON, Emmanuel MACRON et Marine LE PEN. La FNATH qui n’aura elle écarté contrairement au comité d’entente aucun candidat a prévu un échange supplémentaire avec le candidat Benoît HAMON, tandis d’autres candidats, qui se dise pourtant soucieux des travailleurs comme notamment Jean-Luc MELENCHON, n’ont toujours pas répondu a l’invitation de l’association.

Affiche Adapt election presidentielle 2017Alors que le handicap ne parait toujours un sujet de préoccupation de nos hommes politiques a l’exception peut être le temps d’une visite dans un centre de travail ou d’hébergement. L’ADAPT a son tour interpelle les candidats notamment sur l’emploi comme vient de le faire la FNATH en recevant les principaux candidats (v.article). l’ADAPT qui rappel dans un sondage réalisé en octobre 2016 que 1 Français sur 2 pourrait orienter son vote selon la position d’un candidat sur la question du handicap !

Logo de l etude sur Etude sur l accueil des personnes  en situation  de handicap a BrestLa Ville de Brest a engagé, dès le mois de février 2015, une étude sur l'accueil des personnes en situation de handicap. Cette étude se déroule, à titre expérimental, sur le quartier de Lambézellec. Dans un premier temps ce sont 48 structures recevant du public qui avaient été interrogées. Un questionnaire est maintenant lancé pour identifier les difficultés et les freins rencontrés par les personnes en situation de handicap, tel qu'elles les vivent, dans leurs démarches et leur participation aux diverses activités proposées dans le quartier.

Emmanuel MACRON en visite dans une entreprise protege a Noisy Le Sec discutant avec un salarieAlors qu’une nouvelle fois le sujet du handicap n’aura fait l’objet d’aucune discussion lors de ce débat de quatre heures sur la Chaîne BFM.TV, hier 4 avril. Le Président et candidat à l’élection présidentielle, peut être pour se faire pardonner son absence a celui organisé par le Comité d’entente (v.article) a visité se 5 avril une entreprise de travail protégé l’APF Entreprise 93. Une entreprise compte 130 personnes dont 80 % spécialisée dans les prestations de services après-vente sur produits électroniques, la logistique, le numérique et, depuis peu, le recyclage.

Francois FILLION Emanuelle MACRON J Luc MELANCHON et Benoit HAMON invite du comite d entente des associations representative du handicap aucun ne sera venuInvité par 80 associations représentatives du handicap regroupé au sein d’un comité d’entente, les quatre principaux candidats MM. F.FILLON, B.HAMON, E.Macron et J-LUC Mélenchon à l’élection présidentielle auront une nouvelle fois envoyé leurs représentants pour discuter des propositions sur le sujet du handicap. Décision surprenante pour ceux qui lutte contre la discrimination et pour le respect de la démocratie le refus convier le Front national à cette rencontre.

Initiation au vote pour une trentaine de salarie deficient mentaux de la ville de Reze avec a gauche la charge de mission du handicap de la communeRecommandé par le défenseur des droits lui qui s’inquiéter notamment du manque d’accessibilité des campagnes électorales, mais aussi de l’accès du vote au déficient mental ou psychique, la ville de Rezé en Loire-Atlantique, et son Maire Gérard ALLARD, et son Adjointe en charge du handicap, Sylvie LE BLAN, démontre que cela est possible. Il a pour cela organisait un exercice grandeur nature avec une trentaine de travailleurs handicapés de l’Esat invité à participé à une simulation de vote et pour leur expliquer le déroulement de ce droit citoyen le vendredi 24 mars dernier. Une première à Rezé, mais qui sait peut être en France, des collectivités dans tous les cas a suivre l’exemple...

Marie Anne  MONTCHAMP rejoint le candidat du mouvement En Marche Emmanuel MACRONElle aura hésite, mais aura finalement choisi son camp ! Celui d'un copié/collé, que dénonce le candidat François FILLION. Marie-Anne MONTCHAMP, ancienne Secrétaire d’État en charge du handicap puis ministre en charge des Solidarités et de la cohésion sociale de Nicolas SARCOZY, dans le gouvernement FILLION entre novembre 2010 et mai 2012. Celle qui fut le soutien de Nicolas SARKOZY lors des primaires affirme n’avoir aucune ambition, mais évoque simplement l’absence d’une véritable politique du handicap au sein des Républicain ! ! Choix stratégique ou de conviction l’avenir le dira !