Contenu principal

Message d'alerte

Quelque un des candidats pour l election presidentielle de 2017Alors qu’a lieu aujourd’hui la journée internationale des maladies rares qui concerne près de 4 % de la population soit 3 millions de français. Un collectif associatif représentant la Plate-forme maladies rares précisent dans un communiqué qu'ils « demandent à tous les candidats à la présidence de la République de s'engager clairement pour que les personnes atteintes de maladies rares puissent, dès 2017, bénéficier d'un Plan maladies rares ambitieuse et financée à la hauteur des enjeux ». Un 3e plan afin de remplacer celui qui pris fin en 2014 et n’a pas été renouvelé malgré les promesses de la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE.

Visite de l etablissement a Cebere dans les Pyrenees OrientalesEn visite aujourd’hui dans les nouveaux locaux de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) et la nouvelle unité de 15 places pour personnes handicapées vieillissantes du Centre de réadaptation et de rééducation fonctionnelle Bouffard-Vercelli de Cerbère (66). Ségolène NEUVILLE qui a cette occasion à apporter son soutien à l’Union sanitaire et sociale de l’Aude et des Pyrénées (USSAP) gestionnaire de ces établissements.

Pause de la premiere pierre par segolene neuville et le secretaire d etat au budget a l ITPE de Val de Briey en Meurthe et MoselleChristian ECKERT, secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion se sont rendus aujourd’hui en Meurthe-et-Moselle à l’occasion de la pose de la première pierre de l’Institut Thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Val de Briey. Les secrétaires d’État qui ont exprimé à cette le souhait de respecté l’engagement du gouvernement afin « d’offrir aux personnes en situation de handicap un accompagnement médico-social de qualité ».

Journee de lancement Une reponse accompagnee pour tous le  10 11 2015 au CNSALa ministre des Affaires sociales Marisol TOURAINE et Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État en charge du handicap ont annoncé dans un communiqué hier que 66 départements avaient accepté de rejoindre en 2017 les 24 déjà en place depuis fin 2015, dans le dispositif "une réponse accompagnée pour tous" et vise à proposer une réponse via un plan d'accompagnement global associant plus étroitement les différents acteurs, publics et privés ainsi que la publication d’un décret. Sa généralisation étant prévue en 2018.

Lancement du premier comite locale d aide aux victimesLa Secrétaire d’État auprès du premier ministre, chargé de l’aide aux victimes, Juliette MEADEL, a publié le 8 février 2016 un décret au journal officiel crée un comité interministériel de l'aide aux victimes et un secrétariat général à l'aide aux victimes. Une création dont la FNATH se félicite afin à long terme de coordonner une politique gouvernementale au-delà des élections présidentielles une politique d’accompagnement des victimes. La FNATH qui comme d’autres regrette cependant que seules certaines catégories de victimes soient en prise en compte.

Affiche pour une sante libereA 70 jours du premier tour des élections présidentielles et alors que les primaires de la droite et de la gauche ont désigné leurs candidats respectifs. Le parti pour la santé créée en 2016 par Nicole DELEPINE, pédiatre oncologue, qui a rejoint en 2017, le collectif 100 % qui annonce qu’elle présentera des candidats dans toutes circonscriptions a l’occasion des législatives. Le Parti pour la santé qui lancé à l'attention des candidats à la présidence de la République, un manifeste pour la liberté de soigner, accessible a tous !

Inauguration par segolene neuville du FAM et du MAS l organgerie a Aubervillier en Seine Saint DenisStéphane TROUSSEL, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Magalie THIBAULT, Vice présidente en charge du handicap, ont inauguré aujourd’hui aux côtés de Ségolène Neuville, Secrétaire d'État au handicap, le Foyer d'Accueil Médicalisé (FAM) et la Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) de l'Orangerie à Aubervilliers. Un établissement qui va permettre d’accueillir 44 personnes et pour lequel le département à financé à plus 1 M€ le reste étant financé par l’Agence Régionale de Santé.