Contenu principal

Message d'alerte

Logo de la 6e journée nationale des aidantsCe dimanche, journée nationale des aidants, une journée auquel de nombreuses associations proposeront des rencontres et témoignages, l'occasion d'une rencontre avec ce qui sera un jour à tous un sujet de préoccupation.

En France, les aidants représentent huit millions de personnes. Autrement dit, plus de 12 % des Français assistent de façon régulière, un parent, un ami ou un voisin qui se trouve en situation de perte d'autonomie. Une situation que rencontrent aussi particulièrement les familles de personnes en situation de handicap mental ou polyandicapé moteur.

Parmi eux, quatre millions aident régulièrement un proche âgé de 60 ans ou plus. Que ce soit par le vieillissement de nos proches ou les aléas de la vie, nous sommes tous susceptibles de connaitre cette situation. La journée nationale des aidants veut informer le plus grand nombre sur cette question et mettre en valeur ces millions d'anonymes qui ne sont reconnus par aucun statut.

Vers quelles évolutions ?

Une manifestation pour lequel les organisateurs dévoileront les résultats inédits d'un sondage réalisé par l'institut Opinion Way. Réalisé sur un échantillon de 1000 personnes, ce sondage nous permet de mieux appréhender les caractéristiques des aidants français et leur rôle dans la société. Chacun pourra prendre conscience de l'importance de cette thématique et des contraintes que peuvent connaître les personnes aidantes.

Autre enquête et que vient de publier l'Association des paralysés de France (APF) publie les résultats de son enquête sur la charge de l'aidant familial ou du proche aidant. Cette étude dessine le portrait de l'aidant familial « type » : majoritairement une femme, pour laquelle la situation d'aide s'impose et dont les conséquences dans différents domaines de la vie familiale, professionnelles, personnelles et sociales, sont notables.

Une étude confirme selon l'association également le défaut d'information, de formations et de soutiens. Et enfin, que l'aide prodiguée est le plus souvent quotidienne, prend du temps et s'inscrit dans la durée, sans pour autant que des aides professionnelles soient suffisamment disponibles.

L'APF rappelle qu'elle demande la reconnaissance spécifique de nouveaux droits : aides financières, droits sociaux, formations, accès à des dispositifs de répit et / ou de soutien, pour les 8,3 millions de Français aidants .

Une après-midi qui s'adresse à tous

De l'aidant qui souhaite partager son vécu à celui qui cherche des réponses en passant par la personne qui veut anticiper une situation qu'il sait arriver...cette journée veut mobiliser le plus grand nombre. L'objectif : prendre conscience de cet enjeu de santé publique. En même temps carrefour et lieu symbolique pour les Parisiens, la Place de la République au café « Monde et médias », de 15h à 18h permettra à tous les Franciliens de venir apporter leurs contributions aux débats.

Au programme de l'inédit avec les ateliers hip hop pour seniors « Gold Star », des vidéos, des expositions photos et des espaces interactifs, pour permettre à chacun de bénéficier des conseils et des retours d'expériences. Des outils et des dispositifs d'aide aux aidants seront présentés tandis que Make-sense organisera des ateliers de brainstorming. Les réflexions et les apports de ces ateliers seront synthétisés et présentés par le journaliste Roland SICARD.

En clôture, un débat animé par la journaliste et écrivain Christine KELLY, réunira Michèle DELAUNAY (Ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie), Paulette GUINCHARD (Présidente de la Fédération Nationale de Gérontologie, ancienne secrétaire d'Etat aux personnes âgées, cosignataire de l'appel « équité pour les aidants »), Georges SANEROT (Président du directoire du groupe Bayard), Jean-François SERRES (Responsable du programme MONALISA) et Serge GUERIN (Sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement et à la « séniorisation » de la société, cosignataire de l'appel « équité pour les aidants »).

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir