Contenu principal

Message d'alerte

Thomas un jeune non voyant face a son ordinateur équipe d'un clavier brailleComme chaque année depuis déjà plus de cinquante ans, les Journées nationales des Associations d'Aveugles et Déficients visuels auront lieu le premier week-end du mois d'octobre, une quête sur la voie publique étant autorisée le samedi 5 et dimanche 6 octobre cette année sous le theme de l'accessibilité a internet.

Une question essentielle aujourd'hui pour ces hommes et femmes pour preuve la mobilisation effectuée par l'association l'ANMCGA, qui à récoltait près de 40 000 signatures lors d'une pétition.

La Confédération française pour la promotion sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) est chargée par les pouvoirs publics de coordonner l'organisation de ces journées auxquelles participent en 2013 17 associations nationales ou locales.

Mais, beaucoup plus qu'une simple opération de collecte de fonds, nous souhaitons depuis quatre ans que ces JNAA soient pour nous l'occasion d'informer le grand public sur les Une journée nationale qui sera aussi l'occasion pour les associations de récolter des fonds pour le fonctionnement des associationsaptitudes et besoins des personnes déficientes visuelles et sur l'importance de l'engagement de tous pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle. Une semaine d'information est donc programmée du 28 septembre au 6 octobre.

Cette année, nous voulons insister sur l'urgence de renforcer l'accessibilité à internet et aux multiples sites que nous visitons dans notre vie quotidienne.

Le numérique est un atout extraordinaire pour les personnes handicapées ; c'est particulièrement vrai pour les déficients visuels qui, avec cet outil, gagnent assurément en autonomie : faire ses courses, lire la presse, parcourir des offres d'emploi, effectuer des recherches, remplir un document, consulter des horaires, échanger sur les réseaux sociaux...

Reste qu'un grand nombre de sites web, qu'ils soient publics ou privés, sont incompatibles avec les matériels spécifiques communément utilisés par les internautes aveugles et malvoyants. Recommandations, besoins et usages, législation...il est nécessaire d'accompagner les acteurs du numérique vers le réflexe « e-accessibilité ».

Plus internautes que les autres !

40% des personnes handicapées gèrent leurs affaires professionnelles ou privées en ligne, y consacrant en moyenne 20heures par semaine, connectées à internet. C'est plus le temps passé par les internautes valides. Parmi les personnes handicapées, 48% déclarent que l'internet a considérablement amélioré la qualité de leur vie, contre seulement 27% des adultes valides.

Plus qu'une niche, un marché !

Quelque uns des materiels existant facilitant l'accès a l'informatique, un chantier devenu désormais obligatoire Ce sont 1,27 milliard de personnes dans le monde sont atteintes d'un handicap dont 56 millions aux États-Unis et 91 millions en Europe. Un vrai pouvoir d'achat ! Leur revenu annuel est, dans le monde : 1660 milliards de $, pour les États-Unis : 735 milliards de $ et en Europe : 828.7 milliards de $.

Des clients à l'écoute !

Les entreprises qui mènent des actions commerciales en direction des personnes handicapées peuvent atteindre jusqu'à 40% de ce segment de consommateurs.

L'accessibilité numérique, une priorité business !

À titre d'exemple et selon un rapport du General Accounting Office, l'application des lois sur l'accessibilité aux USA a augmenté les revenus de l'industrie de l'hôtellerie de 12%.

Pour sensibiliser les acteurs du e-commerce, la Confédération française pour la Promotion sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) à participé au salon du e-commerce les 24-25 et 26 septembre Paris, l'association a présenté lors d'une conférence de presse le 25 septembre sur le thème : « rendre son site accessible aux internautes déficients visuels, plus qu'un engagement, une priorité business. ».

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir