Contenu principal

Message d'alerte

affiche course Jacques Vabres par l'équipe Solidaire en PelontonJ-2 jours avant le grand départ pour nos deux naviguateurs Victorien et Thibaut qui partiront le 3 novembre prochain pour la traversé Jacques Vabre dans un voilier au couleurs de 80 000, des personnes atteintes en France de la de sclérose en plaques (SEP). Avec elles, leurs familles et leurs soignants tous se réuniront dimanche autour de leur TV ou sur le site internet de la transat Jacques Vabre, pour suivre leur bateau : le Class40 « solidaires en peloton – vaincre la sclérose en plaques ».

A son bord, Victorien Erussard et Thibaut Vauchel-Camus, deux marins de talent (champions de France en F18 2012 et 2013), engagés avec la fondation ARSEP dans le soutien à la recherche sur la SEP. Solidaires En Peloton, un nom qui sera « officiellement » attribué au voilier lors de son baptême le 2 novembre à 15h30. Les parrains ? Rien moins que Claude Lelouch et Flavie Flament ! Ces deux célébrités touchées par la détermination de ces deux marins au grand cœur et sensible à la cause qu'ils portent, ont choisi de donner de leur notoriété à leur filleul.

La traversé Jacques Vabre, c'est 10 000 km sans escale et sans assistance. Victorien et Thibaut sont prêts : ce duo est décidé à se faire remarquer en tête de la course, motivé et déterminé à rallier le plus grand nombre à la cause qu'il soutient.

Une marque sportive au profit de la Fondation ARSEP

Le voilier Class40 est baptisé «Solidaire En Peloton». Un nom qui n'est pas dû au hasard puisqu'il reprend celui de la marque sportive créée par Bernard Gentric au profit de la fondation ARSEP pour la recherche sur la sclérose en plaques. Depuis près de deux ans déjà, avec quatre bateaux, Victorien et Thibaut donnent une forte visibilité à la cause qu'ils soutiennent lors de courses en mono ou en multicoque.

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie neurologique chronique invalidante et incurable. Dans la plupart des cas, elle apparaît chez de jeunes adultes, entre 30 et 40 ans avec une proportion de 3/4 de femmes et 1/4 d'hommes. La sclérose en plaques touche toutes les sphères du quotidien tout au long de l'existence : elle retentit sur la sphère familiale, les loisirs, le domaine professionnel...