Contenu principal

Message d'alerte

Affiche campagne de dons de l association Autistes sans frontieresAlors que 12 340 000 élèves reprendront, ce mardi 1er septembre 2015, le chemin de l'école, les enfants autistes sont les oubliés de la rentrée scolaire. Pour tenter de trouver une solution puisque les pouvoirs publics sont démunis devant cette question de la scolarisation des enfants autistes, l'Association Autistes sans Frontières en appelle à la générosité des Français pour aider les familles à faire face à cette situation d'urgence. Si chaque Français faisait un don de 13 euros, cela permettrait à 80 000 enfants d'aller à l'école et d'accéder à l'Éducation. Vous savez ce qu'il vous reste à faire : faites un don en leur faveur afin de leur offrir une vie comme tous les autres enfants de notre pays.

Devant l'incapacité des pouvoirs publics à généraliser des dispositifs d'accompagnements adaptés, l'Association Autistes sans Frontières (ASF) en appelle à la générosité des Français pour aider les familles à faire face à l'urgence de la situation et permettre aux enfants autistes d'apprendre comme les autres.

Car c'est par l'Éducation et l'Immersion en milieu ordinaire que l'on pourra donner à ces enfants une véritable perspective d'avenir à l'âge adulte. De ce fait l'Association a calculé que si chaque Français faisait un don de 13 euros, cela permettrait à 80 000 enfants autistes d'aller à l'école et d'accéder à l'éducation dont ils sont privés aujourd'hui.

L'Etat condamner a plusieurs reprise...

Rappelons que mi-juillet, sept familles ont pour la première fois obtenu en justice des dédommagements de l'Etat pour "carences" de prise en charge de leurs enfants autistes. Le gouvernement n'avait pas fait appel. Un comportement et une situation que avait également critiqué le comissaire européen au droit de l'homme lors de sa visite en décembre et dans son rapport le 17 février 2015.

Un cri d'arlme lancé par les associations représentative de l'autisme comme Autiste Sans Frontière, mais que avait également mise en avant la présidente de l'Unapei lors du Congrès de l'association en juin 2015.

Un nouveau-né sur 150 est autiste

Le nombre de jeunes autistes en âge d'être scolarisés est évalué entre 80 000 et 100 000, « dont au mieux 20% vont à l'école. Pourtant, c'est par l'éducation et l'immersion en milieu ordinaire que l'on pourra leur donner une véritable perspective d'avenir », relève ASF.

Un nouveau-né sur 150 serait atteint d'autisme ou autre trouble envahissant du développement (TED). Selon les associations, près de 600 000 personnes sont concernées en France. Il y a donc urgence car aujourd'hui encore ses enfants de la République n'ont pas accès à l'éducation. Il y a encore du pain sur la planche pour enfin arriver à cette école inclusive pour tous.

À l'heure actuelle, le reste à charge de la famille pour financer un accompagnement formée s'élève en moyenne à 10 000 euros. Depuis le début du mois d'août, la campagne publicitaire d'ASF, qui se décline en affichage, presse et internet, focalise l'attention de nos concitoyens sur ces enfants autistes pour qui les vacances ne se termineront pas pas la rentrée. Faites un don pour que ces enfants autistes ne soient plus « les oubliés de la rentrée ».

 

La Rédaction