Contenu principal

Message d'alerte

Foyer de Vie des Martineaux en Eure et Loire gere par l association les papillions blancsA ce demandé si ce genre d’affaires cessera un jour ? Après les affaires retentissantes en 2015 et 2016 sur des actes de pédophilie, ou encore celle d’un salarié ESAT mises en examen en septembre 2016 en Seine-Saint-Denis après que l’établissement avait signalé des "faits de maltraitance". C’est au désormais un employé d’un centre accueillant des déficients intellectuels de Châteaudun gérée par Les Papillons blancs d’Eure-et-Loir, qui a été mise en examen selon le parquet le 21 mars 2017 pour viol sur des pensionnaires. Une fragilité de ces pensionnaires qu’avait mise en garde le défenseur des droits il y a quelques semaines et qui confirme l’existence d’un tabou fortement présent.

Deux agents de la police nationale en serviceDeux hommes âgés d’une vingtaine d’années ont placé en détention après leur mise en examen début novembre par la gendarmerie pour avoir de Port-Brillet (Mayenne). Une affaire qui commence après la disparition de la victime le 26 octobre dernier sans laisser de traces d’un petit village de 1800 habitants. Deux hommes dont le procès devrait avoir début 2017 selon le parquet du Tribunal Correctionnel. Une agression qui envers les personnes en sitution de handicap qui ne cesse d'être de plus en plus nombreuses et notamment envers les déficients mentaux et non-voyant.

Des policiers procedant a un controle de policeSimplement car elle aurait fait trop de bruit selon l’accusée. Un homme de 41 ans originaire de Fougère une ville de 20 000 habitants en Bretagne en Ille-et-Vilaine a été convoquée devant le tribunal correctionnel de Rennes début novembre, accusée d’avoir violemment frappé sa voisine en situation de handicap à coup de poing qui faisait selon lui trop de bruit dans son appartement. Une situation qui exprime la encore la fragilité des personnes handicapées face a des personnes qui refuse tous simplement la discussion !

Facade de l ESAT Toulouse Lautrec en Seine Saint DenisUn homme âgé de 39, Ahmed M.,salarié d'un centre d'aide par le travail (ESAT) Toulouse Lautrec en Seine-Saint-Denis a été mis en examen et incarcéré selon le parquet Bobigny pour viols et actes de torture sur personnes vulnérables le 29 septembre. Des faits signalés par l’établissement vers le 26 septembre dernier qui avait conduit à son arrestation après l'ouverture d'une enquête préliminaire par la justice, a précisé le parquet confirmant une information du Parisien. 

Rene Leduc un habitant de Cleon en seine maritime en situation de handicap disparuRecherché activement par la police depuis le 19 mai dernier, René LEDUC, un habitant de Cléon, près d’Elbeuf, au sud de Rouen (Seine-Maritime), qui souffre d’un handicap important. Une disparition qui se serait produite après avoir quitté son domicile le 19 mai dernier à bord de son véhicule personnel, une Ford Fusion de couleur bleu/gris, adaptée à son handicap immatriculé 2598XW76. Une disparition qui avait tout d’abord été signalée à Chartres en Eure-et-Loir, commune de résidence d’un de ses fils Gregory LEDUC, vient d’être étendue à département de résidence et aux départements voisins.