Contenu principal

Message d'alerte

Signature Partenariat mutuellesÉvoqué il y a quelques semaines, les deux groupes mutualistes MGEN et Harmonie Mutuelle ont signé aujourd’hui devant plusieurs journalistes une lettre d’intention destinée à officialiser leur partenariat, censé faciliter l’accès aux soins et les démarches de leurs adhérents. Un rapprochement stratégique qu'il sera intéressant de suivre avec attention, car cette initiative peut constituer un véritable tournant dans la recomposition du paysage mutualiste. Les deux groupes protègent déjà 8,2 millions de personnes en France

Car si la date d’un mariage reste à fixer, ces fiançailles ont été voulues par les deux présidents Joseph DENIAUD pour Harmonie mutuelle et Thierry BEAUDET de la MGEN. L’objectif affiché selon un communiqué commun de créer un grand groupe mutualiste, assez fort pour simplifier le parcours de santé de leurs adhérents. D’abord, il s’agira d’instaurer « un dialogue confiant et fertile avec les professionnels de santé », souligne Joseph DENIAUD. « C’est même l’une des raisons fortes pour lesquelles nous avons commencé à discuter de ce partenariat », a-t-il précisé, convaincu des marges de manœuvre dont le groupe pourra disposer en vue de faire avancer les choses.

Il prévoit également d’intervenir quant au reste à charge : « l’enjeu ne sera pas seulement le remboursement », affirme Thierry Beaudet. « Nous comptons accompagner nos adhérents sur des terrains aussi importants que ceux de la prévention, l’organisation du parcours de santé et agir sur le reste à charge ».

Alors que médecin continue à exprimer leurs colères face a la généralisation du tiers payant les deux présidents estime tous deux que ce partenariat comme un instrument, capable de rassurer les professionnels de santé en leurs apportant à moyen terme une solution qui leurs permettrait de ne plus refuser le mécanisme. Harmonie mutuelle et la MGEN qui ont également fait savoir leur attention d’engager des actions pour les personnes handicapées, une discussion dans cet objectif est en cours avec des associations de personnes handicapées sensorielles.

Les deux partenaires dénoncent l’arbitraire notamment en ce qui concerne les dépassements d’honoraires : « il n’y a plus aucun rapport entre les prestations de la sécurité sociale et les prix réellement pratiqués », s’indignent-ils. C’est particulièrement le cas des audioprothèses, de l’optique et des soins dentaires.

Les deux présidents qui ont également souligné que leur rapprochement n’aura pas d’impact emplois, tout au plus des évolutions de postes.

Un processus ne manquera pas de soulever des questions sur le positionnement et le devenir de l'UMG Istya qui rassemble déjà autour de la MGEN un certain nombre de mutuelles de la fonction publique telles que la MGEFI (finances), la MGET (équipement), la Mcdef (défense), la MNT (territoriaux), la MAEE (affaires étrangères), dont certaines semblent déjà vouloir être associées à la démarche...

Après l'annonce il y a quelques mois aussi d'un partenariat « d'opportunité » envisagé entre Istya et le groupe Klésia, nul doute que 2015 s'annonce riche en événements de toutes sortes, parmi lesquels il conviendra d'essayer de s'y retrouver...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir