Contenu principal

Message d'alerte

Un couloir de l’hôpital du CHU de Purpan à Toulouse en Haute-GaronneComme souvent les plus fragiles et souvent défavorisé sont plus que jamais les personnes les plus concernées par les difficultés d’accéder aux soins. Un constat connu de tous y comprit des politiques, mais lequel les mesures pratiques restent peu nombreuses. C’est ce constat qui est à l’origine du service Handisoins 44 qui a vu le jour en septembre en Loire-Atlantique, avec l’objectif d’orienter tout patient concerné vers les professionnels de santé qualifiés.

Un dispositif départemental d’orientation...
Destinée aux personnes en situation de handicap, le service d’orientation, Handisoins 44, qui se trouve dans une situation de non-accès au droit commun de soins », note le CHU de Nantes. Un dispositif qui repose au travers d’une plateforme adressée au CHU de Nantes, à la Clinique Jules Verne et au Centre Hospitalier de St Nazaire pour des patients en situation de handicap qui ne peuvent pas avoir accès au droit commun de soins sur leur secteur. Un service qui peut ainsi répondre quelques soit le handicap, mental, d’une déficience psychique et/ou motrice, d’une déficience sensorielle ou visuelle ou encore d’un handicap esthétique.

Un projet né à la suite un appel a projet lancé l'ARS des Pays de la Loire visant à développer des dispositifs de consultation et de soins dédiés aux personnes en situation de handicap, auquel ont répondu Le CHU de Nantes et la Clinique Jules Vernes. Une candidature retenue en décembre 2016 pour lequel un crédit exceptionnel de 100 000 € sur deux ans a été attribué pour la mise en œuvre du projet. Un financement qui a permis, en plus de la mes a disposition de personnel, de renforcer les professionnels dans les équipes soignantes (un temps d’infirmier à Handi Jules Verne, un temps d’infirmier en Médecine physique et de Réadaptation, et un temps de médecin en odontologie).

Plusieurs spécialistes et travailleurs sociaux…
Une équipe Handisoins 44 qui pour répondre aux demandes est composée d’infirmiers et d’un travailleur social, orientent les patients, à la fois en fonction de leurs lieux de résidence, vers les participants a ce dispositif le CHU de Nantes, la clinique Jules-Verne et le centre hospitalier de Saint-Nazaire. Des personnes qui trouveront là des professionnels formés pour cet accompagnement comme la consultation en langue des signes, matériel adapté pour toutes spécialités médicales, ou de de faciliter les démarches pratiques et administratives, mais aussi d’apporter une orientation vers plusieurs dispositifs identifiés.

Suite à un premier échange avec cette personne, une orientation vers des services spécialisés est proposée au sein d’une des trois structures. Le recueil d'informations est transmis au service spécialisé pour qu'il puisse avoir toutes les informations pour répondre à cette demande. La personne est ensuite recontactée par la consultation spécialisée ou prend elle-même contact avec le service si elle est en capacité de le faire afin d’organiser la prise en charge hospitalière.

Un accompagnement social peut également être proposé à la demande et en fonction des attentes des patients ou des appelants (accès aux droits, organisation des transports, aide logistique…).

Comment joindre ce service…
Le CHU de Nantes gère le numéro unique d'appel départemental au 02.44.76.83.76. L'accueil téléphonique est assuré par une infirmière de 9h30 à 11h30 et de 14h à 15h du lundi au vendredi. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Des demandes qui peuvent être formulées soient par une personne en situation de handicap, mais aussi un de ses proches, un professionnel d'établissement médico-social, un professionnel de premier recours (médecins et infirmiers libéraux, chirurgiens-dentistes…) ou encore un professionnel des trois structures hospitalières citées précédemment.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : CHU Loire-Atlantique

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir