Contenu principal

Message d'alerte

Un enfant dans un couveuse au sein du service Pole coeur enfant de l’hôpitalLes maladies cardiaques congénitales du nouveau-né à l’adulte sont nombreuses en France, celle-ci concerne chez les nouveau-nés 6 à 8 000 nouveau-nés, par an soit 1 enfant sur 100 de malformation due à une anomalie dans la « fabrication » du cœur, lors des premières semaines de la grossesse. L’hôpital Marie LANNELONGUE annonce l’arrivé deux des meilleurs chirurgiens français de cette spécialité, les Dr Emre BELLI et Joy ZOGHBI, auparavant à l’Hôpital privé Jacques CARTIER. Un rapprochement qui double la capacité de soins du « Pôle Cœur-Enfant »

Un espoir pour plus de 2000 enfants…
Chaque année un peu plus nombreuse, l’hôpital emploie près de 1 000 personnes et pratique 30% d’opérations de « recours », c’est-à-dire des opérations envoyées par d’autres hôpitaux. Ce rapprochement devrait permettre selon la direction de l’hôpital regroupé « en un même lieu d’éminents spécialistes, des équipements de pointe, dans un environnement à taille humaine pensé pour l’enfant et ses parents ».

Un hôpital qui fait partie de l’un des vingt centres du réseau, traitant les cardiopathies congénitales en France et devient l’un des plus grands par sa capacité de traitement avec 52 lits pour des soins 24/24, avec 22 Des chirurgiens de l'hôpital Marie Lannelongue, du service Pole Cœur-enfant réalisant l'opération d'un patientpraticiens dédiés, dont 5 chirurgiens. Mais aussi 3 cathétériseurs (chirurgie mini-invasive par les vaisseaux guidée par l’image), un rythmologue, 9 cardio-pédiatres, 12 anesthésistes-réanimateurs et une équipe paramédicale de plus de 100 personnes constituées d’infirmières, puéricultrices, aides-soignantes, psychologues, kinésithérapeutes et secrétaires médicales. Tous salariés de l’hôpital.

Un service dont les malades peuvent avoir accès sans dépassement d’honoraires. Pour rappel, 1 enfant sur 100 naît avec une malformation cardiaque, mais qui pourra aussi se révéler à l’âge adulte. Une prise en charge du patient la plus globale et simplifiée possible, le « Pôle Cœur-Enfant » offre tous les traitements des cardiopathies congénitales pédiatriques et adultes : cardiologie fœtale, consultations pré-natales, cardiologie congénitale enfant et adulte, cathétérisme interventionnel, rythmologie, chirurgie cardiaque du nouveau-né, de l’enfant et de l’adulte, prise en charge de l’insuffisance cardiaque et transplantation cardiaque.

le Pr. Elie FADEL responsable du pôle de hôpital reconnu en France pour sa Chirurgie Thoracique comme ici avec le Pr. Elie FADELLa technique au service du malade…
Le Pôle qui se distingue par un plateau technique de haute technologie, donnant accès à 4 salles de cathétérisme interventionnel, qui permettent des interventions mini-invasives sans chirurgie ouverte pour des suites opératoires plus simples, un séjour hospitalier plus court et un retour plus rapide à la vie normale.

Grâce à cette nouvelle synergie de compétences, de partage collectif de pratiques et de connaissances, le « Pôle Cœur-Enfant » participera à la recherche médicale et fera avancer la médecine avec de nouvelles approches thérapeutiques.

« Sécurité, confort du patient et réduction du temps d’hospitalisation, sont au cœur du projet médical mené par l’Hôpital Marie LANNELONGUE.», explique Jean-Michel MALBRANCQ, directeur général de l’Hôpital. Et le Pr Elie FADEL, Directeur médical et scientifique de l’Hôpital de souligner l’importance de « continuer d’innover et développer de nouvelles approches thérapeutiques, (…) mise sur le déploiement ‘Cœur-Enfant’, un pôle de compétences en cardiologie congénitale à la pointe et consacré aux soins des enfants et des adultes, tout en faisant avancer la recherche médicale ».

Un don pour une enfance retrouvée :
Le plateau technique du « Pôle Cœur-Enfant » fait actuellement l’objet d’une campagne de dde ons qui atteint 565 000 € sur les 4 M€ sollicité pour financer des équipements « nouvelle génération ». Des équipements telle que des scanners permettant un examen plus rapide et performant de l’enfant. De nouveaux moniteurs d’enregistrements des données médicales de l’enfant pour un diagnostic rapide ou encore des couveuses avec système de réanimation intégré favorisant la croissance du bébé dans un environnement sonore et lumineux plus doux…

En novembre 2017, l’hôpital s’est aussi doté d’une salle hybride « Nouvelle Génération » avec l’appui complémentaire de partenariats innovants pour bénéficier d’un soutien financier, technique et organisationnel. Fidèle à 140 ans d’engagement philanthropique, l’hôpital Marie LANNELONGUE a choisi un modèle de gouvernance et de financement au service d’une médecine à la pointe des avancées médicales, qui attire les chirurgiens et chercheurs du monde entier. Réalisant chaque année : 10 000 interventions chirurgicales et procédures interventionnelles, 35 000 consultations et 100 greffes cardio-pulmonaires.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir