Contenu principal

Message d'alerte

pesticides doublent maladie parkisonEn mai dernier, un tableau de maladie professionnelle consacrant le lien entre la maladie de Parkinson et l'exposition aux pesticides était créé. Après quelques mois, la FNATH vient d'obtenir une première reconnaissance au titre de ce tableau, et ce quelques mois après que la demande de l'un de ses adhérents avait été refusée. Une histoire judiciaire une des nombreuses que défend chaque année la fédération. C'est fin 2009 que la FNATH avait obtenu une des rares décisions de justice reconnaissant le lien entre l'exposition professionnelle à des pesticides et la maladie de Parkinson.

Depuis cette date elle avait alors a mainte reprise et milité pour la création d'un tableau de maladies professionnelles, facilitant les démarches des personnes concernées, et ceux malgré une liste importante d'obligation telle que délai d'exposition, examen effectué par un médecin spécialiste qualifié en neurologie, liste indicative de travaux...

Suite à la publication du décret il y a quelques semaines, la FNATH a déposé des dossiers de demandes. C'est a la suite de l'une de celles-ci que la délégation de la Vienne (86) vient d'obtenir pour l'un de ses adhérents, âgés de 60 ans et exploitant agricole en polyculture, la reconnaissance de l'origine professionnelle de sa maladie de Parkinson en raison de l'exposition quotidienne à de multiples pesticides.

Dans un communiqué l'association annonce sa satisfaction à la fois parce qu'elle est l'une des premières, au titre de ce tableau. De plus, cette personne s'était vue refuser l'année dernière à deux reprises cette reconnaissance aux motifs, notamment, de « l'existence d'antécédents familiaux pouvant être à eux seuls à l'origine de la survenue de cette pathologie ».

Cette reconnaissance est d'autant plus importante qu'elle est l'une des premières, si ce n'est la première, au titre de ce tableau. De plus, cette personne s'était vue refuser l'année dernière à deux reprises cette reconnaissance aux motifs, notamment, de « l'existence d'antécédents familiaux pouvant être à eux seuls à l'origine de la survenue de cette pathologie ». Cela montre selon la FNATH à quel point les tableaux de maladies professionnelles permettent de faciliter les formalités des personnes concernées. Mais, cela montre également l'importance de la sous reconnaissance des maladies professionnelles en raison de tableaux peu adaptés ou inexistants.

Les personnes qui pourraient vivres des situations similaires peuvent si elles le veulent contacter les juristes de la FNATH qui se tiennent a la disposition des personnes concernées pour les accompagner dans leurs démarches qu'elles remplissent ou non ces conditions. De plus la FNATH, dont les objectifs essentiels, est la prévention et l'indemnisation des risques professionnels au sein de toutes les professions et notamment aussi du monde agricole, ou ils ont d'ailleurs publié récemment une brochure sur la prévention de ces risques, disponible sur son site internet

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir