Contenu principal

Message d'alerte

Semaine Auditive au travail 2016A l’occasion de sa première édition de la Semaine de la Santé auditive au travail programmée du 24 au 28 octobre 2016 lancé par l’association JNA, une manifestation organisée en parallèle de la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail. L’association qui a cette occasion publie deux guides pratiques de sensibilisation sur le thème de la « Santé auditive en entreprises » avec l’objectif de concilier santé, bien-être et performance au travail. Care Labs émetteur de Chèque Santé qui annonce lui vouloir souhaite sensibiliser les décideurs publics et les Français sur ce problème de santé publique qui handicape 7 millions de personnes en France.

Un coût important mal prise en compte par les entreprises...
Selon le Pr. Jean-Luc PUEL, Président de l’association JNA, « le bruit est un agent toxique au sein des entreprises. Il altère non seulement la santé des salariés par ses effets auditifs et par ses effets extra-auditifs, mais il dégrade aussi la santé financière de l’entreprise ». Une situation que avait reconnu le récent rapport du Conseil national du Bruit, L’association souhaite par semaine de mobilisation, sensibilisé au-delà des acteurs de la santé comme la médecine du travail, celle des acteurs des services RH, les chargés de RSE et les CHSCT au même des entreprises afin pour qu’ils intègrent la gestion du bruit dans leurs démarches de prévention des risques et d’amélioration du bien-être.

L’effet le plus visible : la surdité professionnelle dont la sinistralité n’est pas totalement connue car seul 1 Français sur 2 a réalisé un bilan complet de son audition à ce jour (Source : différentes études Ipsos –JNA). Pour autant, selon le Ministère de la santé, la surdité professionnelle représenterait un coût de 100 000 € par salarié touché auquel cette estimation ne prend pas en compte le coût généré par l’absence pour maladie aux seins de l’entreprise et les diverses dysfonctionnement associés.

Des nouvelles clé pour renforcer la santé auditive
Une compréhension des mécanismes auditif et de ces incidences sur les risques psychosociaux « pouvant générer des accidents du travail, est assez récente. Nous sortons de l’ignorance et nous devons intégrer toutes ces connaissances médicales pour favoriser le « bien vivre » et le « bien vieillir » au sein des entreprises », rappelle le Pr. Jean-Luc PUEL.

Des informations que JNA met a des disposition au travers d’un site lancé a cette occasion un site santé-audive-autravail, dédié a cette problématique auquel s’ajoute deux guides pratiques de sensibilisation sur le thème de la « Santé auditive en entreprises » avec l’objectif de concilier ces objectifs. Au travers de ces deux nouveaux guides pratiques, l’association JNA a décline les différents facteurs clés de réussite en matière de santé auditive, de bien-être et de performance tant pour l’entreprise que pour ses salariés.

Une situation qui peut devenir gênante professionnellement...
De nombreux témoignages démontrent que le handicap invisible au quotidien peut être gênant dans des situations professionnelles. Xavier DURAND, souffre d’un trouble de l’audition communément appelé « acouphènes » et raconte que « Ce n’est pas suffisamment grave pour être considéré comme un handicap sérieux, mais suffisamment gênant pour me perturber dans ma vie professionnelle. » D’autant qu’il est commercial, un métier où il faut être en permanence à l’écoute.

Xavier DURAND a décidé, lui, de parler de ses acouphènes. Sa démarche a eu le mérite de libérer la parole d’autres collègues qui souffrent des mêmes symptômes. Pour rendre audible ce qui demeure invisible.

Près de 8 français sur 10 impactés sur leur lieu de travail....
Des salariés qui selon une récente étude IFOP/JNA 2016, montre que près de 79 % des Français déclarent rencontrer des difficultés à suivre des conversations au travail à cause du bruit. Un chiffre d’autant plus significatif qu’il ne concernerait pas seulement les professions dites ou identifiées comme problématiques. Une prévention des risques dont l’association JNA insiste sur l’importance du repérage de la fatigue auditive qui, dans le cas où l’oreille reste soumise à exposition même en dehors du temps de travail, va engendrer au fil du temps une usure prématurée des cellules sensorielles de l’oreille.

L’association souligne également dans cette étude les effets extra-auditifs : nervosité, perte de vigilance... Autant de risques psycho-sociaux souvent sous-évalués et pourtant sources de dangers (accidents de travail) ou de pertes de productivité. La santé auditive rejoint ainsi les enjeux, très actuels, du « bien vieillir » et du bien-être au travail, auxquels les chefs d’entreprise doivent faire face.

Un problème de santé publique.
Une mobilisation auquel ce joint également Care Labs émetteur de Chèque Santé souhaite sensibiliser les décideurs publics et les Français sur ce problème de santé publique qui handicape 7 millions de personnes en France. « Une situation bien réelle comme le montre ce graphique et qui en disent long à qui veut l’entendre... » Alors que la prévention en entreprise et le bien-être des salariés au travail sont au coeur des défis de la nouvelle loi santé, il importe « de prendre la mesure des conséquences et des impacts des troubles auditifs sur le quotidien des Français. Invisible, le trouble auditif est trop souvent ignoré et grâce au Chèque Santé®, cette troisième maladie professionnelle, peut être prise en charge par l’entreprise à titre préventif ou curatif » ? Souligne les responsables dans leur communiqué.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : JNA / Care Labs

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir