Contenu principal

Message d'alerte

Residence Le CheminL'association nationale Espoir Alzheimer, membre fondateur du RENESS, ouvrira le 5 janvier 2015 la première résidence en France pour les jeunes malades d'Alzheimer de moins de 60 ans. Située à Cesson près de Melun (Seine et Marne). Une réponse à des handicaps neurologiques constitue un problème de santé majeur en Europe par la progression de leur nombre. Ils sont ainsi un million atteint par la maladie d’Alzheimer en France et 200 000 nouveaux cas apparaissent chaque année. Le plus jeune d’entre eux est âgé d’une vingtaine d’années. Un établissement construit en partenariat avec la Caisse d’Epargne Ile de France.

30 000 jeunes malades d’Alzheimer

Pourtant, jusqu’à ce jour aucun endroit n’était adapté à leurs besoins spécifiques! Dans le meilleur des cas, ils sont accueillis en maison de retraite pourtant inadaptée à leur situation. La plus part du temps, au domicile, leur famille est alors confrontée à de grandes difficultés.

Un projet innovant développer par l’association Espoir Alzheimer et Handicap neurologique, Présidé par Jean DAUTRY et dont Geneviève LAROQUE Présidente d’honneur depuis Residence Le Chemin construitesa création en 2005, par des personnes sensibilisées par la détresse des malades et de leur famille qui entendent participer à la recherche médicale, promouvoir les thérapies non médicamenteuses et former des professionnels et des aidants, très souvent en grande difficulté.

Un établissement dont la présidente se dit fier et heureuse et qui répondra a un besoin encore trop peu prit en charge, tous comme c’est le cas chez les personnes déficientes mentales dont l’espérance de vie n’a eu de cesse de progresser ces dernières années.

Un lieu d’accueil et de soins spécifique

Située à Cesson près de Melun (Seine et Marne), une résidence offre 50 places d’accueil permanent ou temporaire et 5 accueils de jour en semaine dans une architecture adaptée et un environnement paysagé. Un lieu de vie adaptée à leurs besoins : le personnel spécifiquement formé est composé d’aides à la vie quotidienne et de personnels médicaux.

Les pensionnaires pourront ainsi bénéficiers d’activités de loisirs, sportives et culturelles sont proposées ou encore  thérapeutiques destinées à retarder les effets de la maladie et à offrir un meilleur confort de vie (snoezelen, balnéothérapie, kinésithérapie et toute une gamme de thérapies non médicamenteuses telles que l’arthérapie, la musicothérapie…).

Un établissement dont l’inauguration officielle est prévue en avril-mai 2015.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir