Contenu principal

Message d'alerte

Centre le chemin de gérer par l'association envol Picardie dont le bâtiment ici va bénéficier d'une extension pour accueillir 12 nouveau résidentsYves Rome, Sénateur, Président du Conseil général de l'Oise et son vice-président, André Vantomme, en présence de Ann O'Reilly, Présidente de l'association Envol Picardie, et Renza Fresch, Maire de Venette, ont posé le 10 mai la première pierre de l'extension du Foyer d'accueil médicalisé « Le Chemin » à Venette. Des travaux qui devraient permettre l'accueil de 12 pensionnaires supplémentaires.

Une nouvelle réponse pour l'accueil des personnes autistes

Le Conseil général s'est particulièrement impliqué dans cette nouvelle réponse de solidarité, en acceptant que ces 12 nouvelles places soient intégralement prises en charge et financés au titre du Foyer d'Accueil médicalisé (FAM), alors que plusieurs situations, représentant des pathologies lourdes, pouvaient relever d'une Maison d'accueil spécialisé (MAS), et par conséquent d'un financement de l'Agence régionale de santé.

Le Département a choisi de soutenir et d'accompagner l'association ENVOL afin de renforcer l'offre d'accueil pour les adultes autistes dans l'Oise : le Conseil général a rendu possible ce projet en attribuant une subvention d'investissement de 302.640 €, dont 288.000 € pour les travaux d'extension et 14.640 €, au titre du mobilier auquel s'ajoute la prise en charge du budget de fonctionnement de 875.000 € pour 2012.

Cette réponse envers les familles durement éprouvées par ce handicap constitue pour nous un engagement de solidarité indispensable, qui vient pleinement s'inscrire dans les préoccupations du Département. Une mobilisation « qui nous paraissait importante d'entendre la détresse et les besoins de prise en charge exprimés par les familles. Ainsi, le conseil général finance la création de 12 nouvelles places pour personnes autistes dans ce foyer Envol, qui viendront ainsi s'ajouter aux 24 déjà en fonctionnement », a déclaré Yves Rome.

Une politique d'engagement et 96 M€ investis

La majorité départementale a décidé en effet de faire de la prise en charge du handicap un engagement majeur, et ce depuis plusieurs années. Ce qui a d'ailleurs été relevé par le bilan de « 25 ans d'action sociale dans les finances départementales » que vient de publier Dexia, en partenariat avec l'Assemblée des Départements de France : L'Oise figure de fait parmi les Départements pour lesquels les dépenses d'aide aux personnes handicapées ont représenté ces dernières années le 1er poste de l'action sociale.

96 millions d'euros vont ainsi être engagés en 2012 pour l'action sociale en faveur des personnes handicapées. 2012 sera également marquée par les cinq ans de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), le 4 juin prochain.

Seule véritable interrogation celle l'accessibilité, dont il vrai l'amélioration en milieu rural que représente le département n'est pas toujours facile, mais qui n'avance que trop lentement. S'il n'est pas à lui-même une image exacte de la situation, car ne prenant en compte que le handicap physique. Le dernier baromètre ne classe pas le chef-lieu du département dans une très bonne position ou il se situe en 00eme.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir