Contenu principal

Message d'alerte

Un chien guide d'aveugle indiquant un siège vide dans un parcs parisien le 29 septembre 2009 (Archives) Un mois après son lancement du 24 au 30 septembre, le bilan de la première semaine du chien guide d'aveugle, organisée par la FFAC(1), est un véritable succès. Des chiffres marquants, un intérêt grandissant, un soutien important... tous synonymes d'un fort encouragement. Une semaine qui avait été suivit d'une campagne massive de communication et de mobilisation sur la déficience visuelle et l'utilité du chien guide d'aveugle, avec deux objectifs, la sensibilisation et le rappel à la loi.

Une campagne au vu de tous

Sensibiliser et informer le plus largement possible le grand public et les personnes déficientes visuellesUn homme dans un bus parisien accompagné de son chien alors que trop d'idées reçues freinent encore la demande de chiens guides et que seulement une personne déficiente visuelle sur 100 est maître de chien guide à ce jour. Rappeler la loi qui autorise les chiens guides dans tous les lieux publics et exiger son application grâce au lancement du texte de soutien «Partout avec mon chien guide», trop de personnes déficientes visuelles accompagnées de leurs chiens guides se font encore refuser l'accès à des lieux publics, taxis.

« Cette année, ce ne sont pas moins de 15.000 visiteurs qui se sont rendus, en France, dans les 10 écoles de chiens guides membres de la FFAC. L'École des Chiens guides de Paris a accueilli plus de 2.500 personnes, et l'École de Pont-Scorff qui organisait pour la toute première fois sa journée porte ouverte a mobilisé 1400 personnes. Second fait marquant : Plus de 20.000 personnes ont signé le texte de soutien « Partout avec mon chien guide pour une meilleure application de la loi(2) autorisant tous les chiens guides dans les lieux publics et une reconnaissance officielle du chien guide. Ces chiffres qui parlent d'eux‐mêmes sont une grande satisfaction pour la FFAC et l'ANMCG(3), et nous encouragent à poursuivre nos efforts et notre volonté de combattre les idées reçues et la désinformation qui entoure la cause du chien guide d'aveugle », précise Paul Charles, Président de la FFAC.

Une pétition en ligne

logo petition partout avec mon chien-guideClôturé dans les jours à venir, le texte de soutien « Partout avec mon Chien guide » comportant cinq revendications afin d'être porté auprès des pouvoirs publics, déjà sensibilisés et alertés par cette démarche. La FFAC et l'ANMCGA continuent de se mobiliser pour améliorer et faciliter le quotidien des personnes déficientes visuelles. Aujourd'hui ils sont déjà plus de 20616 à avoir apporté en ligne leurs soutiens à ce texte, 4 384 signatures sont encore nécessaires pour permettre à l'association et a ses bénévoles de poursuivre leurs objectifs. Des objectifs qui sont en 2013, la remise de plus de 200 chiens par an, ainsi qu'une augmentation significative du nombre de demandes de chiens-guides.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir