Contenu principal

Message d'alerte

Les bénévoles de l'association Vaincre l'autisme en 2011 à Paris dans le village organisé chaque année dans plusieurs grande villes française ou les bénévoles accueilleront et  le public sur les différents pôles de évènement.Alors que l'autisme touche 650 000 personnes en France, dont 160 000 enfants, et a été déclaré Grande Cause nationale 2012 par le gouvernement de M. FILLON, cette maladie peine à bénéficier de la générosité des français selon le M'Hammed SAJIDI Président de l'association Vaincre l'Autisme.

Un président qui estime que le bilan de cette année est loin d'avoir satisfaire les associations et les parents tout comme les professionnelles, même si chez ces derniers est relativement partagé.

Pour l'association qui proscrit tout traitement par la psychiatrie, l'année 2012, l'attente était forte de la part des personnes autistes et de leurs proches, plongés dans des situations dramatiques (mauvais et faux diagnostics, prises en charge inadaptées et maltraitantes, déscolarisation, psychiatrisation, qui serait les causes de certain décès. Une affirmation qui reste a prouvé scientifiquement !

Reste que l'État n'aura que très peu financé cette année avec un budget de 150 000€, l'État n'a attribué que très peu de moyens à la Grande Cause nationale. Pire selon l'association la situation des personnes concernées n'a pas avancé. Les facteurs de blocage dénoncés dans de nombreux rapports comme le Rapport sur la situation des enfants autistes, novembre 2009 provocant « une détresse et l'incompréhension des familles sont aujourd'hui au plus haut ». souligne l'association.

La recherche en mal de fonds

L'autisme qui aurait peine à se faire une place dans le paysage des causes soutenues aujourd'hui par les français. Il s'agit d'une maladie hétérogène de par son large spectre et qui reste encore mal connue par le Grand Public. Beaucoup de mystères persistent autour de cette maladie dont seulement 10% des causalités sont connues à ce jour. L'autisme concerne pourtant un large champ de problématiques comme l'enfance, l'éducation, la scolarisation, la santé et l'insertion professionnelle.

La Recherche française figure pourtant parmi les meilleures au monde. En témoignent les récents travaux du Pr Yehezkel BEN-ARI et du Dr Eric LEMONNIER, sur un diurétique atténuant certains symptômes de l'autisme. Il est important de noter que, faute de soutien en France, les fonds proviennent en grande majorité des États-unis... Il en va de même pour les chercheurs en génétique, imagerie cérébrale, etc.

Des dons pour vaincre l'autisme

En cette période de charité et de bienfaisance, VAINCRE L'AUTISME fait appel à la générosité des français pour pérenniser ses actions de soutien et de défense des personnes autistes et de leurs proches, développer des projets innovants (à l'instar des structures éducatives FuturoSchool présentes à Paris et Toulouse), et soutenir la Recherche. « C'est le défi incroyable de notre association de familles pour obtenir des victoires... et vaincre l'autisme ».

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir