Contenu principal

Message d'alerte

Les membres fondateurs du CNEA le 17 juin 2014Il ne s’agit pas d’une lutte contre le monde du travail protégé, mais de promouvoir l’emploi accompagné en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap. Telle est l’objectif de tout nouveau "Collectif national pour la recherche et la promotion de l'emploi accompagné" (CNEA), créé en juin 2014. Des hommes et femmes qui veulent être un nouveau creuset de réflexion et de bonnes pratiques pour favoriser l’emploi des travailleurs handicapés en milieu ordinaire.

Le CNEA Il réunit, à ce jour, 9 associations comme l’Agapsy, APF, ARERAM, Cheops, FAGERH, FEGAPEI, L’ADAPT, Messidor et un autre regard. Mais il est également ouvert à toute personne physique ; pour le moment, seules deux ont répondu à l’appel.

Manque d'accompagnement pérenne

Collectif, conseil, comité, forum... Un de plus ? Quelle est donc la spécificité du CNEA qui lui permet de se distinguer de ceux qui se mobilisent déjà en faveur de l'emploi de travailleurs handicapés ? Ses initiateurs sont partis du constat qu'aujourd'hui, en France, de nombreuses personnes en situation de handicap ne pouvant accéder à un emploi en milieu ordinaire ou s'y maintenir, faute d'un accompagnement pérenne et mobilisable à tout moment. Ce collectif veut donc se donner les moyens de promouvoir et d'agir en faveur de ce type d'emploi accompagné, en respectant les besoins et attentes des travailleurs concernés.

Quelles missions pour ce collectif...

Il souhaite, pour cela, favoriser la recherche, les échanges entre les divers partenaires et mettre en commun les expériences. Il veut aussi être un lieu d’information et informer, documenter sur les initiatives relatives à l’emploi accompagné des personnes en situation de handicap. En somme, valoriser et diffuser toute action pouvant être considérée comme une bonne pratique.

Un collectif qui entend également porter la parole de ses membres auprès des pouvoirs publics et des organes politiques et, pourquoi pas, coopérer avec les organisations qui présentent des objets similaires, en Europe comme à travers le monde. Enfin, accompagner un travailleur handicapé vers une carrière en milieu ordinaire, c’est aussi rassurer et soutenir les entreprises qui les emploient.

Toute personne ou association qui souhaite partager ses idées et véhiculer ses expériences est la bienvenue. Des travaux sont à l’ordre du jour… Pour le moment, le CNEA n’en est qu’à ses prémices, un site sera mis en ligne dès septembre 2014. En attendant, tout échange se fait par voie postale : CNEA, 199 rue Molière 60280 Margny-lès-Compiègne.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir