Contenu principal

Message d'alerte

Manuel PATROUILLARD Handicap InternationalManuel Patrouillard a été nommé Directeur général de la Fédération Handicap international. Il succède au Dr Jean-Baptiste Richardier, co-fondateur de l'association. M. Patrouillard a pour mandat defairecroîtreles capacités opérationnelles de l'association,afin de répondre à l'ampleur inédite des crises actuelles.Le Dr Richardier prend quant à lui la direction de la nouvelle Fondation Handicap International. Manuel Patrouillard, 47 ans, a été nommé Directeur général de la Fédération Handicap international. Il succède au Dr Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de l'association.

Diplômé de HEC, Manuel Patrouillard qui démarrera sa carrière au sein du groupe Bouygues. Il a par la suite travaillé pendant treize ans au sein du cabinet de conseil McKinsey, où il a été Directeur associé des bureaux parisien, lyonnais et genevois.

Manuel Patrouillard est engagé de longue date dans le milieu associatif. Bénévole pour Aide et Action internationale à Genève, il a assuré en 2013 la direction intérimaire d'Aide et Action France Europe. M. Patrouillard a par ailleurs accompagné en mécénat de compétence la création d'Ashoka, organisation à but non lucratif, aujourd'hui le plus grand réseau mondial d'entrepreneurs sociaux. Familier des missions, il a également travaillé avec l'association Unis-Cité, pionnière du service civique.

Avec la nomination de Manuel Patrouillard, une nouvelle page s'ouvre dans l'histoire de Handicap international. L'ONG doit en effet relever de nouveaux défis posés par des crises d'ampleur inédite et des contextes d'intervention de plus en plus complexes et instables. Il s'agit notamment d'accroître la taille des programmes et les capacités de déploiement rapide, de nouer des partenariats stratégiques pour mieux répondre aux nouvelles exigences du secteur de la solidarité internationale, et de poursuivre le développement et la diversification des ressources.

Pour Manuel Patrouillard, « les équipes de Handicap international sur le terrain dressent le constat quotidien que les besoins des populations les plus fragiles augmentent de manière vertigineuse. Il est de notre devoir de nous donner les moyens d'y répondre en affichant une claire ambition de croissance. »

« Je tiens à saluer l'immense travail accompli par Jean-Baptiste Richardier, mon prédécesseur à la tête de Handicap international, déclare-t-il. Avec une poignée de proches, il a bâti une organisation qui a répondu à des besoins jusqu'alors non couverts, pour permettre auxpersonnes handicapées et vulnérables de recevoir une assistance qui leur permette de vivre debout, selon la noble devise de l'association. Depuis plus de trente ans, Handicap international mène une mission essentielle, qui mobilise aujourd'hui près de 3000 personnes dans une soixantaine de pays, et qui a été salué à travers quantités d'hommages et de récompenses, dont un prix Nobel de la paix. »

Pour sa part, le Dr Jean-Baptiste RICHARDIER prend la direction de la Fondation Handicap International, nouvellement créée. Cette dernière aura pour mission de définir les positionnements éthiques et politiques de l'association, afin de garantir la pertinence de ses actions au regard de ses valeurs, veiller à son indépendance et son impartialité, et préserver ainsi la sécurité de ses équipes sur le terrain.

La Fondation aura également vocation à contribuer au rayonnement de Handicap international et à son influence sur les enjeux de solidarité internationale. Elle permettra enfin de favoriser la réflexion et le débat.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir