Contenu principal

Message d'alerte

Paul BoulinierPrésident de l'association de 1979 à 2000, il avait occupé le poste avant, Jean-Marie BARBIER, disparu en 2014, est décédé le 6 mai dernier brutalement à l'âge de 89 ans. Un homme qui après un diplôme d'ingénieur en 1949 et un poste de Directeur au Commissariat à l'énergie atomique, il rejoint l'APF en tant que Conseiller dans le secteur du travail protégé ou il est élus administrateur en 1973. Élus vice-président en 1977 et président en 1979, succédant au fondateur de l'APF, André TRANNOY. Une présidence qu'il aura assumée avec une conviction que la vie associative constitue l'atout majeur de l'APF et son réseau d'entraide et d'amitié, sa force principale.

Un parcours militant...

Atteint de la poliomyélite à l'âge de 1 an, Paul Boulinier a effectué toute sa scolarité en milieu ordinaire. Paul BOULINIER aura été a la tête de nombreux combats durant les années de présidence, notamment pour l'emploi des personnes en situation de handicap et la reconnaissance du droit à compensation du handicap, lors de la manifestation de 1999 qui a réuni plus de 22.000 personnes. Un homme qui avait pour philosophie, « Tout faire au maximum comme les valide, quel que soit l'âge : c'est la meilleure façon de ne pas être oublié ».

En tant que président de l'association, Paul Boulinier s'est distingué par son militantisme, précise l'APF dans son communiqué. Commandeur dans l'Ordre national du Mérite, il aura ainsi également était été a la tête de l'essor relations interassociatives avec la création du Comité d'Entente, qui compte aujourd'hui plus de 70 associations représentatives. Il a, par ailleurs, été le fondateur et président du Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (CFHE) de 1993 à 1997.

Par son parcours scolaire en milieux ordinaires et son diplôme d'ingénieur, il aura également était un militant actif dans l'accès à l'enseignement supérieur et à la formation professionnelle des jeunes en situation de handicap de plus de 16 ans. Ainsi il a activement participé à la création, en 2001, de l'Association nationale pour le Droit au Savoir et à l'Insertion professionnelle des jeunes personnes handicapées,

L'association des paralysées de France qui affirme dans son communiqué pensé tout particulièrement à sa famille et a ses trois enfants et petits-enfants et tient à leur adresser ses sincères condoléances. La France et les personnes en situation de handicap, voient en ce décès la perte d'un militant et d'un homme de conviction qui n'aura que pour seule divise, l'inclusion des personnes handicapées dans la société du XXéme siècles. L'APF qui a mis à disposition un livre d'or sur la toile a cette occasion.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir